— frenky362 / Shutterstock.com

Les chiens ont un sens de l’odorat impressionnant et une fidélité exceptionnelle envers leur famille. Nombreuses sont les histoires qui rapportent des cas de chiens ayant retrouvé leur chemin après avoir parcouru de très longues distances. Si l’on attribue généralement ce genre d’exploit à leur flair et leur instinct, une nouvelle recherche suggère que les chiens utilisent en fait le champ magnétique terrestre pour se repérer.

Le sixième sens des chiens : la boussole biologique

Les chiens sont réputés pour leur flair hors du commun, mais une nouvelle étude suggère qu’ils peuvent avoir un autre talent sensoriel exceptionnel : une boussole magnétique interne. Selon l’étude réalisée par une équipe de scientifiques de l’Université tchèque des sciences de la vie, de Virginia Tech et de l’université Barry, ce sens semble leur permettre d’utiliser le champ magnétique terrestre pour s’orienter. Plus précisément, les chiens peuvent utiliser ce sens pour prendre des raccourcis, sortir du chemin principal et traverser un chemin non défini, pour rendre un déplacement plus efficace.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont suivi les capacités d’orientation de 27 chiens différents de 10 races sur une durée de trois ans. Une partie de l’expérience consistait à attacher un collier GPS et un support de caméra à chaque chien. Les chiens ont ensuite été périodiquement sortis pour des promenades dans une zone boisée. Une fois dans les bois, les chiens sont rappelés par leurs propriétaires après avoir parcouru une certaine distance. À ce stade, il a été constaté que les chiens utilisaient deux techniques bien distinctes pour retrouver le chemin du retour.

En effet, certains chiens ont utilisé une technique décrite comme étant du pistage pour emprunter le même chemin qu’à l’aller pour le retour. À cet effet, les chiens ont probablement utilisé leur flair. D’autres chiens, en revanche, ont utilisé une technique que les scientifiques décrivent comme étant « un parcours à la boussole ». En faisant usage de cette technique, les chiens n’avaient pas emprunté le même chemin qu’à l’aller, mais ont tout de même fini par retourner au point de départ, et cela sans aucun retour en arrière ont expliqué les scientifiques dans une prépublication des résultats de leur étude sur eLife Sciences.

Des déplacements fortement influencés par l’axe géomagnétique nord-sud

À noter également que le chemin suivi par les chiens à l’aller suivait l’axe géomagnétique nord-sud de la Terre. Selon les chercheurs, cela avait aidé les chiens à s’orienter pour le voyage de retour. Il a en effet été constaté que les chiens avaient suivi cet axe sur environ 20 mètres de distance avant de prendre le chemin choisi pour le retour. Les chercheurs suggèrent que la course orientée sur l’axe géomagnétique nord-sud est la preuve que les chiens utilisent le champ magnétique terrestre pour s’orienter dans un environnement inconnu.

Par ailleurs, une autre étude publiée en 2013 dans Frontiers in Zoology a également démontré que, pour se repérer, les chiens marquent leur territoire en suivant cet axe lorsqu’ils se déplacent sur de longues distances. Pour l’instant, les scientifiques ignorent comment fonctionne cette boussole biologique des chiens. L’une des explications avancées quant à la sensibilité aux champs géomagnétiques est une protéine appelée cryptochrome-1, qui s’avère être influencée par les champs magnétiques de la Terre, a rapporté le Daily Mail. Il est également intéressant de savoir que les chiens ne sont pas les seuls animaux à s’orienter grâce au champ magnétique terrestre : c’est également le cas des taupes, des baleines et des abeilles.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de