— Dean Drobot / Shutterstock.com

Pour la plupart d’entre vous, le terme malabar renvoie tout de suite aux bonbons de votre enfance, que vous avez sûrement adoré déguster. Mais connaissez-vous vraiment sa définition ? Le terme malabar est souvent employé pour définir une personne vigoureuse, à la grande force physique, et c’est bien cette image qui fut adoptée par la marque de chewing-gum. Mais il a une autre origine : en réalité, la création de cette expression remonte au contexte de l’abolition de l’esclavage.

Le Malabar est une région est de l’Inde située sur la côte sud-ouest du pays. Cette région a vu une grande partie de sa main-d’oeuvre, de ses gros bras, partir pour la Réunion au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, lorsque l’esclavage fut aboli en France et dans toutes les régions d’outre-mer. En effet, n’ayant plus d’esclaves, certaines colonies se sont retrouvées en manque considérable de main-d’œuvre.

Les autorités locales ont de ce fait fait venir des hommes originaires de pays étrangers pour pallier ce problème. Une forte communauté d’Indiens venus de la région de Malabar s’est donc installée dans les colonies. Ces indiens malabars, ou “malbars” en créole, venaient en tant qu’hommes libres, afin de travailler dans les exploitations agricoles ou en tant que dockers. C’étaient des hommes forts, productifs et travailleurs. Ils effectuaient de nombreuses tâches nécessitant une grande force physique. C’est donc cet événement qui est à l’origine de l’usage de l’expression « malabar » que l’on connaît aujourd’hui, puisque le mot malabar est devenu synonyme de cette robustesse caractérisant les travailleurs. L’expression se répandit d’abord sur l’île, puis dans les régions environnantes, puis dans le reste du monde.

La marque de chewing-gum française Malabar fut créée plus de 100 ans plus tard, en 1958. De nos jours, l’expression « malabar » désigne les Indiens de la Réunion, mais également ceux de l’île Maurice.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de