Cela parait incroyable, mais les rats aiment réellement jouer à cache-cache. Des neuroscientifiques allemands leur ont appris à y jouer. Ces petits rongeurs ont montré des résultats prometteurs et semblent pleinement se prêter au jeu avec amusement.

Les origines de l’expérience

Après avoir visionné plusieurs vidéos YouTube de propriétaires d’animaux qui jouent avec leurs rats, comme celle-ci, le neuro-scientifique de l’université Humboldt de Berlin, Michael Brecht, a remarqué que ces petits rongeurs prennent un réel plaisir à jouer pendant des longues minutes.

Ici, par exemple, ils aiment suivre la main du jeune garçon et courent dans tous les sens. Ces petits animaux semblent donc apprécier les jeux. Des expériences concernant d’autres jeux ont déjà été réalisées. Or, le cache-cache est un jeu de stratégie complexe qui a des règles bien précises. C’est la raison pour laquelle ces chercheurs allemands ont souhaité réaliser cette expérience afin de cerner le comportement des rats.

Une expérience réalisée pour mieux comprendre leur comportement

Michael Brecht et ses collègues ont souhaité réaliser cette expérience afin de mieux comprendre le comportement des rats lorsqu’ils jouent. Pour cela, ils ont aménagé un terrain de jeu clos de 30 mètres carrés, des petits abris et des boîtes transparentes opaques. Les rats peuvent ainsi se cacher à l’intérieur. Des cachettes ont également été installées pour Annika Stefanie Reinhold, la maîtresse du jeu. Elle dut apprendre aux rats à se cacher et à chercher leur adversaire.

Afin de réaliser cette expérience, six rats ont été choisis. Ils ont tous été entraînés pour comprendre les règles du jeu : s’ils se trouvaient dans une boîte close au tout début de la partie, cela signifiait qu’ils devaient chercher Annika Stefanie Reinhold, et ce une fois le couvercle de la boîte soulevé. Après avoir trouvé son adversaire, le rat est récompensé de caresses et chatouilles et non de nourriture car cela aurait pu fausser l’expérience. Si la boîte est ouverte dès le début, le rat doit courir pour trouver sa cachette et y rester sans faire de bruit avant d’être trouvé.

Après seulement deux semaines d’expérience, cinq rats sur six savaient jouer à cache-cache, aussi bien en tant que cacheur qu’en tant que chercheur. Ils sont parvenus à suivre à la lettre toutes les règles. La plupart des jeux complexes auxquels participent les rats n’impliquent pas d’avoir un rôle ou de suivre des règles et une stratégie particulières. Le comportement du rat est donc très complexe. Les tests neuronaux qui ont aussi été réalisés ont mis en évidence les zones spécifiques de leur cerveau qui traitent les informations comme de véritables règles d’apprentissage. Michael Brecht explique que « beaucoup de scientifiques pensent que c’est trivial, mais ce sont des comportements très complexes ». En effet, les rats doivent jouer plusieurs rôles et tenir durant une partie entière sans se tromper.

Il est intéressant de remarquer que les rats cherchent de manière méthodique et minutieuse. Si la cachette de la jeune femme reste la même, ils la trouvent immédiatement. Tout comme nous, ils parviennent à rester silencieux une fois cachés. De plus, les scientifiques ont remarqué qu’ils tentaient parfois de changer de place au cours de la partie. Serait-ce une stratégie de diversion de leur part ? Cela reste encore flou et à démontrer lors de nouvelles expériences.

Par ailleurs, des études précédemment réalisées avaient déjà prouvé la complexité de leur cerveau. En effet, une autre expérience datant de 2011 et présentée par le journal Le Figaro, a montré que les rats sont capables d’empathie envers les autres. Lors de cette expérience certains ont libéré leurs congénères et ont partagé avec eux du chocolat. Un comportement qui nous montre donc bien que les rats sont des animaux très intelligents.

Des résultats qui montrent que les rats se prêtent avec plaisir au jeu

Cette expérience est concluante : les rats prennent du plaisir à jouer à cache-cache. Ils semblent sincèrement heureux de participer à un tel jeu. Michael Brecht a expliqué qu’ils sautaient de joie et couraient directement vers une nouvelle cachette après avoir été trouvés, y compris sans avoir eu une récompense. Selon les scientifiques, les rats sont motivés car ce jeu propose beaucoup d’interactions et car ils l’apprécient tout simplement.

Par ailleurs, ils ont souhaité comprendre si leur comportement était motivé par le plaisir de jouer ou uniquement par les récompenses. Leurs bonds de joie après avoir trouvé leur adversaire ou leur souhait de toujours prolonger la partie sous-entend qu’ils ont une réelle passion pour le cache-cache. De plus, ils en oubliaient presque les caresses à la fin de chaque partie pour faire durer le plaisir plus longtemps.

— Elsa Trone / Shutterstock.com

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Christina Nilsson Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Christina Nilsson
Membre
Christina Nilsson

Allez sur CLIQUER – excellent site de rencontres pour adultes avec système de recherche intelligent pour trouver un partenaire pour avoir des relations sexuelles gjhj