— MNStudio / Shutterstock.com

S’il avait été précédemment montré que les chats reconnaissaient leur propre nom, de nouvelles recherches menées par des scientifiques de l’université de Kyoto indiquent qu’ils peuvent également apprendre ceux de leurs compagnons félins.

Des résultats étonnants

Publiés dans la revue Scientific Reports, ces travaux ont porté sur 48 chats très sociaux vivant dans des foyers comptant au moins trois autres félins ou dans des « bars à chats », où des dizaines d’entre eux peuvent cohabiter. Chaque animal a été placé devant un écran affichant le visage de l’un de ses compagnons et un enregistrement audio de la voix de leur propriétaire, l’appelant soit par son véritable nom, soit par un nom inventé, diffusé.

Il s’est avéré que les chats passaient moins de temps à fixer l’écran lorsque le nom prononcé correspondait à celui de l’animal photographié (lorsque ce n’était pas le cas, les félins semblaient déroutés), ce qui suggère, selon l’équipe, qu’ils sont en mesure d’associer un individu à un stimulus spécifique.

Les chercheurs japonais ont renouvelé l’expérience en remplaçant les visages de chats par ceux de leurs compagnons humains. Si les résultats se sont révélés globalement moins concluants, les félins qui côtoyaient un plus grand nombre d’humains au sein de leur foyer se sont également montrés plus hésitants lorsque le nom prononcé ne correspondait pas à celui de la personne photographiée.

Schéma du protocole expérimental. Deux chats modèles ont été choisis parmi les félins vivant avec le sujet. Le nom du chat modèle appelé par le propriétaire a été diffusé via un haut-parleur intégré à un ordinateur portable. Immédiatement après la lecture, le visage d’un chat apparaissait sur le moniteur. Dans la moitié des essais, le nom et le visage correspondaient, dans l’autre moitié, ils ne correspondaient pas — © S. Takagi et al. / Scientific Reports 2022

« Notre interprétation est que les chats vivant avec plus de personnes, et depuis longtemps, ont davantage d’occasions d’entendre leurs noms », soulignent les auteurs de l’étude. « En d’autres termes, la fréquence et le nombre d’expositions aux stimuli peuvent rendre l’association nom-visage plus probable. »

Félins à l’écoute

Dans l’ensemble, cette étude montre que les chats sont beaucoup plus réactifs et à l’écoute de leur cercle social qu’on ne le pensait auparavant, mais peut-être pas autant que les chiens, qui peuvent localiser de la nourriture ou des objets lorsque nous les fixons ou les pointons du doigt, et également distinguer différentes expressions faciales et voix humaines.

Si aucune des deux espèces ne comprend réellement la signification des noms, les chercheurs japonais estiment qu’il est probable que les félins associent leur nom ou celui d’autres chats à des récompenses ou des punitions.

À l’avenir, l’équipe aimerait tenter d’apprendre aux chats à reconnaître d’autres mots, ce qui leur permettrait potentiellement de répondre aux ordres de la même façon que les chiens, bien que cela semble être une mission difficile. Rien ne prouve que les chiens sont plus « intelligents » que les chats, et il est probable que ces derniers ne soient tout simplement pas aussi enclins à impressionner ou satisfaire leurs maîtres/propriétaires.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Calicarpa
Calicarpa
1 mois

Tous ceux qui ont des chats n’ont pas eu besoin de cette étude pour le savoir. Les chats apprennent et reconnaissent beaucoup de mots, mais pour cela il faut leur parler !