— Everett Historical / Shutterstock.com

Dans une école en Chine, les enfants se sont retrouvés affublés de drôles de chapeaux. Censés faire respecter la distanciation sociale, ils rappellent ce que l’on pouvait porter durant la dynastie Song…

À Hangzhou, dans la province du Zhejiang, alors que sonne la rentrée des classes pour de nombreux enfants après les mesures de quarantaine, faire respecter les mesures de distanciation sociale peut s’avérer un vrai casse-tête pour les professeurs. C’est pourquoi les enfants se sont retrouvés coiffés de chapeaux très particuliers. Les images, relayées par Le Quotidien du peuple, le principal organe de presse chinois, nous donnent à voir des enfants très appliqués à respecter les mesures de distanciation.

Selon Eileen Chengyin Chow, directrice d’une école de journalisme de Taïwan, les chapeaux ressemblent à ce qui se portait au temps de la dynastie Song (920-1279), à savoir qu’ils sont équipés de longues antennes horizontales. Ils avaient pour but d’empêcher les conspirations, en ne permettant pas aux personnes vivant à la cour de murmurer entre elles.

Le résultat est assez impressionnant. À l’heure où, en France et dans d’autres pays européens, on se demande comment faire revenir les enfants à l’école sans danger, et comment leur faire respecter les mesures de distanciation sociale, voilà une initiative qui, adaptée localement, pourrait s’avérer très utile.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de