C’est la première fois qu’un événement de ce genre a pu être suivi et mesuré avec autant de précision : notamment la chute brutale de température en quelques jours, de 40 000 à 20 000 °C, jusqu’ici seulement théorisée mais jamais constatée. 

Nommée ASASSN-19bt, la dislocation de cette étoile située à 375 millions d’années-lumière est un événement de rupture par effet de marée (ou TDE, tidal disruption event). L’étoile passant trop près d’un trou noir ne peut résister à la gravité due à sa masse phénoménale, et se déforme jusqu’au déchirement, dans un phénomène que l’on appelle « spaghettification ». En effet, une traînée de masse est projetée derrière l’étoile, et se disperse dans l’Univers, et le reste crée une accrétion de matière gravitant autour du trou noir. 

Découvrez comment le télescope TESS de la NASA a pu être témoin de cet événement.

[Des sous-titres en anglais sont disponibles.]

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de