cannabis
— photolona / Shutterstock.com

Le cannabis est un produit très populaire pour soulager la douleur chronique. Et pour cette raison, le cannabis médicinal a même été légalisé dans de nombreuses régions du monde. Pourtant, des études ont montré qu’en fait, le cannabis agissait essentiellement comme un placebo pour traiter la douleur.

Le cannabis est un placebo

De nombreux pays à travers le monde ont rendu l’utilisation du cannabis à des fins médicales complètement légale, et certains ont également légalisé l’utilisation de la marijuana à des fins récréatives. Cela a encore intensifié la popularité de cette drogue qui fait partie de celles qui sont le plus consommées au monde. Mais même avant la légalisation de ce produit, et tout le battage médiatique qui l’entoure, le cannabis était déjà une drogue très populaire, et ce, pour diverses raisons.

En effet, malgré les effets secondaires – comme la somnolence, la pensée paranoïaque et un risque d’addiction –, le cannabis est très recherché et très apprécié pour lutter contre les crises d’épilepsie et les effets secondaires de la chimiothérapie, pour améliorer la santé mentale, pour diminuer l’inflammation et pour traiter la douleur chronique. Pourtant, malgré les nombreuses affirmations selon lesquelles le cannabis aide à soulager la douleur, il n’existe pas de preuves concrètes qui montrent que le cannabis peut effectivement traiter la douleur.

D’ailleurs, les études sur le sujet ont tendance à montrer que le cannabis n’agit pas vraiment sur la douleur. Une étude – qui s’est basée sur une méta-analyse de 20 études sur le cannabis – a notamment montré que le cannabis agit essentiellement comme un placebo pour le traitement de la douleur. Ces études portaient sur plus de 1 500 individus et sur une variété de conditions associées à la douleur, comme la douleur neuropathique et la sclérose en plaques. Les études ont également pris en compte divers types de produits à base de cannabis.

cannabis
— photolona / Shutterstock.com

Les scientifiques remettent en doute l’utilisation du cannabis pour soulager la douleur

Et selon les résultats de cette méta-analyse publiée dans la revue Journal of the American Medical Association, le soulagement de la douleur apporté par le cannabis vient surtout de la croyance que ce produit aide à traiter la douleur. L’étude a même montré que les placebos sont plus efficaces que le cannabis pour soulager la douleur. « La réponse au placebo représentait 67 % du soulagement à la douleur comparé aux véritables cannabinoïdes », a déclaré Karin Jensen, auteure principale de l’étude.

« Des facteurs tels que les attentes de soulagement des patients sont susceptibles de jouer un rôle dans les effets analgésiques associés aux traitements à base de cannabis », a-t-elle ajouté. Les chercheurs ont également voulu en savoir plus sur la couverture médiatique du cannabis. Ils ont découvert que, dans la majorité des cas, les médias décrivent le cannabis comme ayant un effet positif sur la douleur. Autrement dit, les médias renforcent les attentes des utilisateurs vis-à-vis du cannabis, renforçant ainsi les réponses à l’effet placebo généré par cette drogue.

Très certainement, ces résultats remettent en doute l’utilisation médicinale du cannabis. D’ailleurs, ces résultats font écho à ceux d’une autre étude réalisée en 2021 par l’International Association for the Study of Pain (IASP). A l’époque, les chercheurs avaient déjà annoncé être opposés à l’utilisation de la marijuana pour la douleur. « Il n’y a pas suffisamment de preuves cliniques de haute qualité sur l’innocuité et l’efficacité chez l’Homme pour permettre à l’IASP d’approuver l’utilisation générale du cannabis et des cannabinoïdes contre la douleur à l’heure actuelle », avait déclaré l’association.  

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Wetta
Wetta
1 mois

Essayer juste de faire tests sur 50000 personnes, vous seriez que ce n’est pas un placebo