Une bonne nouvelle pour les personnes atteintes d’un cancer : un remboursement intégral par la sécurité sociale de perruques capillaires en fibre synthétique a été annoncé par le ministère de la Santé et est prévu pour 2019. Une avancée considérable pour les patientes.

Un remboursement à la hausse selon la fabrication de la perruque 

Sont concernées par le remboursement intégral les perruques dites de types 1, soit celles composées à 100 % de fibre synthétique. Le ministère a en effet annoncé une prise en charge intégrale « des perruques de qualité permise pour une partie » des prothèses capillaires, « avec un tarif de remboursement qui sera fixé à 350 € contre 125 € aujourd’hui.

Une excellente nouvelle qui devrait suivre la décision de plafonner le prix de ces mêmes perruques à 350 € suite à un avis de projet de fixation des prix limites de vente annoncé le vendredi 21 décembre au Journal Officiel.

Pour les perruques de classe 2, confectionnées avec au moins 30 % de cheveux naturels bénéficieront elles aussi d’un nouveau plafonnement à 700 €, pour un remboursement à hauteur de 250 €.

Porteuse de cette revendication et défendant les droits des femmes touchées par le cancer, l’association RoseUp s’est cependant inquiétée du sort des prothèses « de plus de 700 €, qui représentent une part du marché inférieure à 8 % », et espérant « le maintien du remboursement actuel de 125 € pour les femmes qui désirent acquérir une perruque haut de gamme.

Une heureuse surprise pour les associations

Les patientes « auront désormais une perruque de bonne qualité entièrement remboursée, sans aucun reste à charge », s’est ainsi réjouie l’association Rose Up.

Une mesure qui dépasse par ailleurs les espérances de l’association, qui a déclaré que la mesure allait « au-delà des engagements du Plan Cancer qui était de doubler le remboursement des perruques ».

Le ministère de la Santé a par ailleurs précisé que les discussions tarifaires avec les fabriquant devaient « commencer d’ici fin janvier », sans préciser plus d’informations quant à l’entrée en vigueur de ces mesures.

Cependant, selon RoseUp, ces nouveaux remboursements seraient effectifs « au mieux le 1er mars et plus sûrement le 1er avril 2019 ».

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de