© The Walt Disney Company France – Blanche-Neige et les Sept Nains / Allociné

Il y a quelques jours, la toile s’est enflammée concernant le fameux baiser du Prince Charmant donné à Blanche-Neige dans le célèbre conte. Deux journalistes américaines ont été scandalisées face à cette scène d’un baiser “non consenti” et donc “subi” par la princesse, et sont prêtes à réécrire ce conte de fées. 

Le « True love’s kiss » de Blanche-Neige remis en question

C’est avec la scène du “vrai baiser d’amour” que se termine l’attraction adaptée du célèbre conte Blanche-Neige et les Sept Nains, au parc Disneyland d’Anaheim, en Californie. Rouvert depuis le 30 avril, il n’a toutefois pas fait que des heureux. En effet, le baiser “non consenti” par la jeune femme a attiré les foudres des défenseurs de la cancel culture

Cette indignation puise son origine d’un article de deux chroniqueuses du San Francisco Chronicle : Julie Tremaine et Katie Dowd. Elles ont effectivement été choquées par l’ajout de cette scène dans l’attraction. Si elles jugent la “nouvelle imagerie [de l’attraction] époustouflante”, elles estiment que ce genre d’images ne devraient pas être montrées aux enfants. Au travers de celles-ci, Disney se fait, selon elles, “encore le promoteur d’idées rétrogrades”. 

Le consentement au cœur de la polémique

Il s’agit “d’un baiser qu’il lui donne sans son consentement, pendant qu’elle dort, ce qui ne peut être le véritable amour à moins que la personne sache ce qu’il se passe. N’avons-nous pas déjà convenu que le consentement dans les premiers films de Disney était un problème majeur. Qu’apprendre aux enfants qu’embrasser sans l’accord des deux personnes n’était pas bien ?”, interpellent les deux journalistes. 

Elles concluent : “Il est difficile de comprendre pourquoi en 2021 Disneyland choisirait d’ajouter une scène avec de telles idées démodées, surtout quand d’autres scènes problématiques ont été supprimées des attractions Jungle Cruise et Splash Moutain. Pourquoi ne pas imaginer une fin dans l’esprit du film et de Blanche-Neige, mais qui éviterait le problème ?

Ici, la notion de consentement est donc au cœur du débat et fait polémique. En France, deux camps se sont même formés : l’un est scandalisé par la scène et appelle Disney à se positionner face à des scènes de violences sexuelles, et l’autre dénonce une cancel culture qui veut sacrifier nos Disney. 

Qu’en pensez-vous ? 

4
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Yves BUISSONjulianus4129ZipAnna Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Anna
Invité
Anna

Et encore, Disney a bien édulcoré le conte par rapport à la version originale qui est assez gore. A l’origine, le prince abuse de Blanche-Neige dans son sommeil jusqu’à la mettre enceinte, et c’est seulement lors de son accouchement que celle-ci se réveille.

julianus4129
Membre
julianus4129

Restons sur terre. C’est un conte pour enfant qui existe depuis si longtemps pourquoi aller deformer cela c’est d’un ridule. On ne voit la aucune agression le prince l’embrasse pour la reveiller. C’EST VOUS QU’IL FAUT REVEILLER ARRETER VOS ANNERIES les PRUDES AMERICAINS DEBILES