— metamorworks / Shutterstock.com

Une équipe de chercheurs d’une société d’intelligence artificielle souhaite prouver que de très simples techniques suffisent pour tromper les technologies de reconnaissance faciale dans les aéroports ou dans le métro chinois. Pour cela, ils ont utilisé des masques 3D de haute qualité. Plusieurs d’entre elles sont tombées dans le piège…

Dans toute l’Asie et surtout en Chine, la reconnaissance faciale est quasiment omniprésente. Elle est notamment utilisée afin de permettre aux populations de payer leur ticket de métro. En effet, au mois de septembre le South Chine Morning Post a expliqué que le métro de Shenzhen avait lancé un système de technologies de reconnaissance faciale. Certes, mais que se passerait-il si des spécialistes souhaitaient tromper ces caméras ? Voici la question qui est au cœur de cette étude menée par des chercheurs de la société Kneron.

L’équipe de recherche est parvenue à piéger une caméra de reconnaissance faciale dans des terminaux d’aéroports en Chine. Une simple photo sur un téléphone portable et des masques 3D ont pu la tromper. Des technologies comme AliPay ou encore WeChat sont tombées dans le piège.

Cette expérimentation met donc en avant les lacunes de cette technologie, pourtant montrée comme l’une des plus sûres du marché. Autre fait inquiétant : cette technologie permet de valider ou non l’identité d’une personne. Les scientifique ont donc prouvé que n’importe quel fraudeur a la possibilité d’utiliser le visage de quelqu’un d’autre, et donc, dans certains cas, son compte bancaire ! Evidemment, ce test soulève une autre question : celle du terrorisme. En effet, il semblerait bien que ce système ne soit pas si sécurisé que cela.

« Cette expérimentation montre toute la menace qui pèse sur notre vie privée. La technologie de reconnaissance faciale pourrait être très utile, mais pour le moment, les entreprises qui l’exploitent ne l’ont pas suffisamment sécurisée. Nous estimons qu’ils empruntent des raccourcis, au détriment de notre sécurité », a expliqué Albert Liu, PDG de Kneron. Par ailleurs, selon cette étude, l’unique technologie qui serait infaillible aurait été mise au point par Apple, particulièrement sur les derniers iPhone X et 11.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
First Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
First
Invité
First

Il y en a qui ont des masques en permanence,on attend qu’ils craquent…