― sakadaphoto / Shutterstock.com

Après la diffusion d’une vidéo montrant trois femmes en train de cueillir des plantes pénis carnivores pour prendre des selfies, le gouvernement cambodgien a appelé le public à ne plus s’en prendre à ces plantes rares, car celles-ci risquent de disparaître.

Le gouvernement cambodgien a demandé aux citoyens de cesser de cueillir les rares plantes pénis carnivores via un post Facebook : « Merci d’aimer nos ressources naturelles, mais s’il vous plaît arrêtez de récolter des fleurs qui seront ensuite gaspillées. Ce qu’elles font est mal, ne le faites plus à l’avenir », a déclaré le ministère de l’Environnement cambodgien sur Facebook. Le botaniste François Mey souligne qu’il n’y a rien de mal à prendre des selfies avec ces fleurs aux formes assez particulières, mais qu’il ne faut tout simplement pas les cueillir.

Ce n’est pas la première fois que les autorités cambodgiennes demandent aux touristes de ne plus cueillir ces plantes carnivores. En effet, plusieurs hauts responsables cambodgiens avaient demandé de cesser de cueillir des plantes comme Nepenthes bokorensis et Nepenthes holdenii dans un communiqué diffusé au cours de l’année dernière.

Ces deux espèces sont souvent confondues. Elles poussent dans un sol pauvre en nutriments et se nourrissent d’insectes qu’elles attirent avec leur nectar grâce à leur odeur de bonbon. Une fois que l’insecte tombe dans la fleur, il agonise rapidement en se noyant dans ses fluides digestifs.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments