— Yulia Grigoryeva / Shutterstock.com

Si nous sommes nombreux à apprécier une ou deux tasses de café dans la journée, une nouvelle étude suggère qu’une consommation excessive de ce breuvage pourrait réduire le volume du cerveau et augmenter le risque de démence à long terme.

« Il est essentiel que nous comprenions les implications potentielles pour la santé »

Présentée dans la revue Nutritional Neuroscience, cette étude de grande envergure a impliqué 17 702 participants âgés de 37 à 73 ans, issus de la base de données britannique Biobank. Ce vaste projet recueille des informations sur toute une série de paramètres relatifs à la santé et au mode de vie, notamment la consommation de café, le volume cérébral et les maladies, ainsi que des données supplémentaires telles que le statut socio-économique, que les scientifiques peuvent prendre en compte.

Et il s’est avéré que les risques liés à l’excès de café augmentaient considérablement à partir d’un certain nombre de tasses quotidiennes : les personnes en buvant six tasses ou plus avaient ainsi 53 % plus de risques de souffrir de démence que celles qui en buvaient une ou deux de moins.

« La consommation mondiale de café s’élevant à plus de neuf milliards de kilogrammes par an, il est essentiel que nous comprenions les implications potentielles pour la santé », explique l’épidémiologiste Kitty Pham, de l’université d’Australie du Sud. « Il s’agit de l’enquête la plus poussée sur les liens entre le café, les mesures du volume cérébral, les risques de démence et les risques d’accident vasculaire cérébral, et c’est aussi l’étude la plus vaste à prendre en compte les données d’imagerie cérébrale volumétrique et un large éventail de facteurs de confusion. »

Un lien clair

Bien que nous sachions que le café affecte le cerveau de diverses manières (notamment en nous gardant alertes), les recherches antérieures ne s’étaient pas révélées concluantes et, dans certains cas, contradictoires lorsqu’il s’agissait d’établir une relation entre le volume cérébral et la démence. Après avoir pris en compte des variables telles que le sexe, l’âge, l’IMC et les maladies chroniques, les chercheurs ont établi un lien clair entre la consommation de café et la réduction du volume cérébral total des participants, ainsi que le risque accru de démence.

L’étude ne s’est toutefois pas penchée sur les conséquences de cette réduction. Si la matière grise et la matière blanche contribuent au contrôle des fonctions motrices et sensorielles, il est difficile d’établir un lien entre une diminution de cette matière et des résultats spécifiques en matière de comportement ou d’activité cérébrale. Le rétrécissement du cerveau est également un phénomène qui tend à se produire naturellement avec l’âge, et certaines études suggèrent qu’il existerait un lien entre le volume et la démence.

« En tenant compte de toutes les permutations possibles, nous avons systématiquement constaté qu’une consommation plus élevée de café était associée de manière significative à une réduction du volume cérébral », souligne Pham. « En d’autres termes, boire plus de six tasses de café par jour peut vous exposer à un risque de maladies cérébrales telles que la démence et les AVC. »

« Si votre consommation de café se dirige vers six tasses par jour ou plus, il est grand temps de la reconsidérer »

Actuellement, nous ignorons en grande partie la façon dont la caféine et la café interagissent avec les cellules cérébrales, que ces interactions soient positives ou négatives. Il est possible que la liaison de la caféine aux récepteurs d’adénosine dans le cerveau soit l’une des causes de ces changements, qui pourraient également être engendrés, de façon moins directe, par l’impact du café sur d’autres parties du corps (comme le système cardiovasculaire).

« La consommation quotidienne typique de café se situe quelque part entre une et deux tasses de café standard », explique l’épidémiologiste Elina Hyppönen de l’université d’Australie du Sud. « Bien que les mesures unitaires puissent varier, deux ou trois tasses de café par jour ne posent généralement pas de problème. Toutefois, si votre consommation de café se dirige vers six tasses par jour ou plus, il est grand temps de la reconsidérer. »

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Kuqsrp Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Kuqsrp
Invité
Kuqsrp

can you buy doxycycline over the counter in canada – cost of doxycycline in india prednisolone 15 mg