6 bus transformés en maisons roulantes qui égayeront votre âme de voyageur

Pour se loger à l’année ou simplement pour partir en vacances, certains ont fait le choix de rénover un vieux bus scolaire. Une solution économique dont le DGS vous présente quelques-uns des exemples les plus originaux.

Convertir un bus scolaire désaffecté en une habitation sur roues est assez commun dans de nombreux endroits à travers le monde, et cette tendance continue à fleurir. Car dans certaines régions, se loger est si cher que les plus pauvres sont tenus de se construire des abris low-cost. Ailleurs, d’autres tentent juste de se construire une cabine confortable ou un véhicule récréatif et chic.

 

Le véhicule ultime pour un road trip

Bus-transformés-3

Bus-transformé-8

Un étudiant en architecture du Minnesota a décidé, après avoir été diplômé, de s’assurer qu’au moins une de ses conceptions serait construite. Hank Buttita a donc acheté un bus scolaire sur Internet et a investi quelques milliers d’euros pour le rénover en un véhicule intelligent, fonctionnel et récréatif.
Le bus, qui mesure environ 70 mètres carrés, est deux fois plus grand que 2 petites maisons. Il contient des lits, des armoires, une cuisine, et même une salle de bains avec des toilettes portatives. Finalement, le jeune homme est parti en road trip sur 8000 km en Amérique du Nord.

 

La cabine sur roues du Nord-Ouest Pacifique

Bus-transformé-10

Bus-transformés-4

Steven Selby s’est octroyé un budget de moins de 3000 euros pour transformer un vieux bus scolaire du Nord-Ouest Pacifique, aux Etats-Unis, en une cabine cosy avec du bois récupéré pour les murs, les plafonds et les comptoirs.
A l’extérieur, une simple peinture donne au bus un air de relique du passé. L’intérieur, lui, est assemblé à partir de matériaux récupérés et fait davantage penser à un chalet de forêt qu’à un véhicule.

 

Une habitation abordable pour Israël

Bus-transformés-5

Bus-transformé-9

Dans les lieux où les habitations abordables sont impossibles à trouver, beaucoup de gens se tournent vers des bus rénovés. Un projet israélien illustre le potentiel de récupération des bus publics, souvent laissés à l’abandon.
Deux femmes, Tali Shaul et Hagit Morevski, se sont associées pour acheter et retaper de vieux bus avec l’aide d’amis et du designer Vered Sofer Drori. En incorporant les éléments originels du bus à l’intérieur final, ils ont réussi à conserver un coût de production assez bas, tout en concevant un intérieur cosy.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux