Brique
― VVVproduct / Shutterstock.com

La consommation d’énergie industrielle est à l’origine de 25 % des émissions de carbone dans le monde. Une grande partie de cette énergie est destinée à créer de la chaleur pour divers processus. L’entreprise américaine Rondo Energy affirme que son « brick toaster » est la solution à ce problème.

Le stockage de l’énergie pose problème

Il y a quelques mois, John O’Donnell, le PDG de Rondo Energy, a indiqué que l’énergie éolienne et solaire était devenue moins chère que l’énergie générée par les carburants. Cependant, le coût n’est plus le problème entravant l’adoption des énergies renouvelables. En effet, le problème résiderait dans le stockage de l’énergie.

Lors des jours ensoleillés ou avec beaucoup de vent, l’électricité est produite en abondance, mais ne peut être expédiée nulle part, car la demande n’est pas assez élevée. Comme les batteries traditionnelles sont chères et ne peuvent pas stocker beaucoup d’électricité, les chercheurs se sont mis à fabriquer diverses batteries avec de l’eau, du sable et d’autres matières. Cependant, cette solution n’a pas montré beaucoup d’efficacité.

Un système pratique et écologique

De son côté, Rondo Energy propose une approche beaucoup plus simple. La firme envisage notamment de transformer l’énergie électrique en chaleur et de la stocker dans des briques. La chaleur pourrait ensuite être extraite à la demande. Celle-ci peut être retransformée en électricité, par exemple en générant de la chaleur pour une turbine électrique.

En outre, les industries utilisent également la chaleur pour fabriquer de l’acier, du ciment et autres. Cette chaleur est actuellement fournie par la combustion de charbon et de gaz, ce qui est très nocif pour l’environnement. Ainsi, les émissions de gaz à effet de serre seraient considérablement réduites à l’échelle mondiale en recourant au brick toaster.

John O’Donnell affirme que la firme pourrait couvrir environ 80 % des besoins en chaleur industrielle. Il souligne que le brick toaster est fabriqué avec des briques ordinaires. Celles-ci ne risquent pas de se détériorer avec le temps et devraient être aussi bien stockées dans 40 ou 50 ans.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments