droits-homme
— PopTika / Shutterstock.com

Une évaluation rigoureuse a permis de constater que 60 % des pays du monde ont obtenu une note d’échec en matière de respect des droits de l’Homme. Ce rapport dresse un sombre tableau de la situation des droits humains dans le monde, mettant en lumière les violations généralisées de divers droits fondamentaux.

La majorité des pays du monde ne respectent pas les droits de l’Homme

Les droits de l’Homme constituent la pierre angulaire d’une société juste et équitable, englobant les libertés et protections fondamentales inhérentes à chaque individu, sans distinction de nationalité, d’origine ethnique, de sexe ou de toute autre caractéristique. Ces droits, souvent considérés comme universels et inaliénables, servent de bouclier contre la discrimination, l’oppression et les abus, et prônent la dignité, l’égalité et la justice pour tous. À notre époque, on pourrait penser que le respect des droits de l’Homme est largement respecté dans le monde.

Mais c’est loin d’être le cas. C’est ce que rapportent notamment les chercheurs du Global Rights Project (GRIP) de l’université du Rhode Island. Les chercheurs ont classé les pays du monde de A à F sur une échelle de 100 points basée sur un ensemble de 25 paramètres clés des droits humains individuels. Parmi ces paramètres figurent notamment les droits à l’intégrité physique, les droits à l’autonomisation, les droits des travailleurs et les droits à une justice équitable.

D’après les résultats dévoilés dans le rapport du GRIP, si le score médian global était de 50/100, 60 % des pays ont été catégorisés dans la classe F. Cette classe regroupe les pays qui ont obtenu un score compris entre 0/100 et 59/100 et qui sont donc en échec en matière de respect des droits de l’Homme. Les pays qui ont obtenu les scores les plus bas sont notamment l’Iran (0/100), la Syrie (6/100), le Yémen (8/100), le Venezuela (12/100), l’Égypte (14/100) et l’Irak (14/100).

monde
— Varavin88 / Shutterstock.com

Seuls 20 % des pays du monde affichent un bon respect des droits de l’Homme

D’un autre côté, seuls 20 % des pays au monde ont eu des scores supérieurs ou égaux à 80/100 et ont donc été catégorisés dans les classes A et B. En tête de liste du classement se trouve la Finlande avec une note de 98/100, suivie par l’Australie (92/100), l’Estonie (92/100), la Suisse (92/100) ainsi que l’Autriche, l’Islande, Monaco et Saint-Martin avec tous les trois un score de 90/100. Si la France n’arrive pas en tête de liste, elle a tout de même été catégorisée en classe B avec un score de 86/100.

La situation est bien moins glorifiante pour les États-Unis qui n’ont obtenu qu’un score de 64/100, catégorisant ainsi le pays en classe D, alors que ses voisins canadiens sont en classe B avec un score de 88/100. Outre ces points marquants du classement, les chercheurs ont également tenu à souligner que, de manière générale, le respect des droits de l’Homme dans le monde a considérablement diminué pendant la pandémie de Covid-19, notamment à cause des restrictions de voyage et d’activités, ainsi que des limitations économiques. Malheureusement, la situation ne s’est pas encore améliorée depuis la fin de la pandémie.

Par ailleurs, les droits de l’Homme ne survivront pas au réchauffement climatique.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments