simona pilolla 2 / Shutterstock.com

Le DIY, Do It Yourself, c’est-à-dire l’art du fait main, est une activité qui consiste à fabriquer les choses soi-même, à les customiser, à réparer… un art de vivre qui privilégie le travail accompli par soi-même. S’il est très satisfaisant de voir un résultat après un travail fait à partir de vos deux mains, d’avoir économisé de l’argent ou encore de voir un objet comme vous voudriez qu’il soit, ces activités sont également très bonnes pour votre santé mentale. Voici donc 5 bénéfices de ces activités créatives pour votre santé mentale.

Ces activités rendent plus heureux

Que ce soit tricoter un pull, peindre ou construire un robot, tout ce que vous faîtes de créatif avec vos propres mains peut améliorer votre humeur, que ce soit sur le court terme ou le long terme. Travailler sur un projet DIY peut notamment conduire à un état de “flow” ou de “flux”, vous vous sentez intensément engagé avec une intense concentration par une activité. Résultat : vous ressentirez un profond sentiment de satisfaction et de plaisir au final.

Cet état de bien-être ne se limite cependant pas à votre période de création. Dans une étude menée en 2016, les participants (600) devaient garder un carnet de notes où ils notaient leur humeur quotidienne et leurs activités créatives. Les chercheurs ont alors constaté que participer à une activité créative était associée à un regain de bonheur qui aura un impact sur le lendemain…

Elles réduisent le stress

Si vous aimez faire une activité de type méditatif, une activité autonome et personnelle, sachez qu’elle contribue également à votre bien-être mental.

Des chercheurs ont comparé l’état de flow lorsque vous êtes concentré sur une tâche que vous faîtes vous-même avec une grande concentration avec un état de conscience accrue lors de la méditation. Ils ont alors constaté qu’ils peuvent avoir de nombreux effets sur la réponse au stress du corps, comme réduire la pression sanguine, la fréquence cardiaque, et ralentir la respiration. Une étude datant de 2010 a même constaté que faire du jardinage entraînait une diminution importante de cortisol, une hormone du stress.

Une autre étude, réalisée en 2014, a révélé qu’après que des participants ont été plongés dans activités artistiques pendant 10 semaines, leur cerveau avait établi de nouvelles connexions liées à la résistance au stress… 

Elles luttent contre la déficience cognitive

Lorsque vous apprenez de nouvelles choses, et que vous mettez à l’épreuve tous vos sens (ce que vous faîtes lors des activités manuelles), vous challengez votre cerveau. Et cela peut vous aider à éviter le déclin cognitif qui apparaît en fin de vie. Une étude de 2011 montre que s’engager dans des activités de création comme la poterie était associé à une diminution du risque de déficience cognitive légère chez les personnes âgées, au même niveau que la lecture et jouer à des jeux.

Vous les valorisez plus

L’effet IKEA est un biais cognitif dans lequel les personnes donnent plus d’importance et de valeur à un objet si elles l’ont créé elles-mêmes. Dans une étude menée en 2012, des chercheurs ont recruté des étudiants et ont demandé à la moitié d’entre eux d’assembler une boîte de rangement IKEA noire. L’autre moitié a reçu la boîte déjà assemblée. 

Les chercheurs leur ont alors demandé de faire une offre sur leur boîte. Si leur offre était supérieure à un prix choisi au hasard, ils pouvaient alors l’acheter. Ceux qui ont fait eux-mêmes leur boîte étaient prêts à dépenser 63 % de plus que les personnes qui avaient leur boîte déjà assemblée. Si vous hésitez à faire quelque chose par vous-même ou à l’acheter, foncez et commencez ce DIY, il aura plus de signification pour vous !

Elles peuvent stimuler la conscience de soi

En 2012, ces mêmes chercheurs ont essayé cette étude de l’effet IKEA avec un nouveau paramètre : avant de donner aux participants la boîte, ils devaient écrire un essai sur leur valeur personnelle la plus importante. Cet acte d’estime de soi a pratiquement effacé l’effet IKEA : ils n’étaient donc pas plus susceptibles de faire une offre plus élevée pour une boîte créée de leurs mains, qu’une personne qui avait reçu la boîte déjà toute faite. Cela suggère donc que c’est un sentiment de compétence et de renforcement de sa propre estime de soi qui encourage les gens à accorder plus de valeurs aux choses qu’ils créent. 

Il n’y pas de doute : construire quelque chose de créatif de vos propres mains a de quoi vous rendre fier !

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de