Les principaux composants du système : la vessie souple (en haut à gauche), les réservoirs en béton (en bas à gauche) et les unités contenant les pompes et les turbines (entre les deux réservoirs) — © Ocean Grazer

En l’absence de soleil ou de vent, il est indispensable de pouvoir stocker efficacement l’énergie produite par les éoliennes et les panneaux solaires offshore, et c’est précisément ce que propose le dispositif sous-marin Ocean Battery.

Ocean Battery

Développée par la startup néerlandaise Ocean Grazer, Ocean Battery est conçue pour être installée au fond de la mer, à proximité des générateurs d’énergie renouvelable offshore, comme les parcs éoliens, les fermes solaires flottantes, ainsi que les systèmes d’énergie marémotrice et houlomotrice. Le dispositif se compose de trois éléments principaux et fonctionne essentiellement comme un barrage hydroélectrique.

On retrouve un réservoir en béton enfoui dans le fond marin pouvant contenir jusqu’à 20 millions de litres d’eau douce, stockée à basse pression. Un système de pompes et de turbines relie ce dernier à une vessie souple à l’intérieur de laquelle l’eau qu’il contient peut être pompée, grâce à l’électricité excédentaire provenant des sources renouvelables.

Lorsque l’énergie stockée est nécessaire, la vessie se vide et la pression de l’eau de mer au-dessus d’elle permet de refouler son contenu vers le réservoir, faisant tourner les turbines pour produire de l’électricité qui sera injectée dans le réseau. Selon Ocean Grazer, le rendement du dispositif est compris entre 70 et 80 % et il devrait pouvoir assurer un nombre illimité de cycles sur une période de plus de deux décennies.

— © Ocean Grazer

Un dispositif évolutif

Ocean Battery se révèle également assez évolutif : chaque réservoir en béton a une capacité de 10 MWh, ce qui permet d’augmenter la capacité globale du dispositif. Des unités supplémentaires de la pompe et de la turbine peuvent également être ajoutées pour augmenter la puissance de sortie, si une quantité plus importante d’énergie est nécessaire rapidement.

Bien que différents dispositifs reposant sur un principe similaire soient en cours de développement, il n’existe pas de solution unique adaptée à toutes les situations, et la résolution d’un problème mondial tel que le stockage des énergies renouvelables nécessitera probablement une multitude d’idées différentes et créatives.

2
COMMENTEZ

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Herve. 46Delbassé Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Delbassé
Invité
Delbassé

Pourquoi ne pas mettre des mini éoliennes le long des voies de chemin de fer et des autoroutes, alimentées par le déplacement d’air des véhicules, et pourquoi pas des mini hydroliennes le long des berges des fleuves et rivières alimentés par le courant ?

Herve. 46
Invité
Herve. 46

Bravo ! Chacun sa petite eolienne et sa petire turbine dans le ruisseau derrière la maison .