À Bali, les dauphins ont les dents limées et arrachées de force… à cause des touristes

Nouveau scandale pour un parc d’attractions avec des animaux. L’association World Animal Protection révèle que les dauphins d’une attraction touristique de Bali avaient eu les dents arrachées ou fortement limées pour la sécurité des touristes…

DES DENTS LIMÉES ET ARRACHÉES

World Animal Protection a publié une enquête qui dénonce les conditions dans lesquelles sont détenus les animaux dans plusieurs parcs des îles indonésiennes. Dans un parc en particulier, les conditions ont particulièrement choqué l’association.

Enfermés dans un bassin beaucoup trop petit (10 mètres sur 20 mètres), les quatre dauphins du centre ont leurs dents limées et aplaties et certaines semblent même avoir disparu. Une mutilation que les soigneurs auraient pratiquée pour que les touristes puissent tranquillement nager et prendre des photos avec les dauphins sans risquer de se faire mordre.

Ce centre n’en est pas à sa première plainte pour mauvais traitement envers les animaux et les photos et vidéos y sont désormais interdites en dehors des attractions proposées par le parc.

DES CONDITIONS DE DÉTENTION CRUELLES POUR LES ANIMAUX

Les volontaires de l’association vont d’horreur en horreur en visitant le parc : des orangs-outans forcés à faire des selfies avec les touristes puis remis dans des petites cages, des tortues manipulées à l’envie par les touristes. Les éléphants ne sont pas en reste et présentent des comportements répétitifs anormaux symptomatiques de stress aigü.

Ces parcs se présentent souvent comme des paradis pour les animaux, ventant leurs troupeaux d’éléphants qui vivent en harmonie tous ensemble. La réalité est bien souvent plus triste, ces animaux sont attachés seuls sans contacts avec leurs congénères et dans des prés où il ne leur est pas possible de s’abriter du soleil.

Le directeur de l’association, Steve McIvor appelle les touristes à ne pas faire de selfies avec les animaux présentés dans ses parcs, ne pas les porter ou monter sur leurs dos, en dénoncant la cruauté de ses actes. Au Daily Geek Show, on est d’accord et on ne peut que vous conseiller de suivre ses conseils !


En 2015, 53% de la population française déclarait jouer aux jeux vidéo

— S.E.L.L.