— Larian Studios

Baldur’s Gate 3 s’est dévoilé durant la PAX East 2020. Au programme, une impressionnante cinématique d’introduction et plus d’une heure de gameplay. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça a l’air plus que prometteur.

Le retour d’un univers des plus spectaculaires

Annoncé durant l’E3 2019, Baldur’s Gate 3 a enfin donné de ses nouvelles. Le troisième opus de la célèbre série débutée en 1998, qui se déroule dans l’univers du jeu de rôle Donjons et Dragons, sera développé par Larian Studios, les créateurs des très bons jeux Divinity : Original Sin. L’influence de ces derniers se fait d’ailleurs sentir.

Les studios ont ainsi dévoilé une impressionnante cinématique d’introduction, qui pose les bases de l’univers sans pitié du jeu. Cette vidéo fait sentir au joueur la menace qui plane sur lui, et ce, d’une façon qui pourra faire frissonner les plus sensibles.

Afin de faire grossir leurs rangs, les terribles Flagelleurs mentaux insèrent des sortes de têtards dans le cerveau de prisonniers afin de les transformer progressivement en Illithid. Cette insertion se fait par l’oeil (et c’est franchement répugnant) et permet aux créatures de contrôler les pensées de l’hôte. Votre personnage, victime de ce processus, parvient heureusement à s’échapper des griffes des créatures tentaculaires et part de toute urgence à la recherche d’une personne capable de le soigner.

Des possibilités tentaculaires

Une vidéo de gameplay d’une durée d’1h10 fait suite à cette cinématique, et nous permet d’apercevoir les mécanismes du jeu. Ainsi, votre personnage pourra être créé de fond en comble, ou bien être sélectionné via des personnages “origine”. Vous pourrez choisir parmi les multiples races disponibles, telles que Haut-Elfe, Humain ou Nain, pour un total de 15 sous-races, ainsi que les différentes classes, comme mage ou voleur, avec plus de 8 classes annoncées. Il sera même possible de customiser votre personnage de toutes pièces, y compris en lui choisissant un passé prédéfini.

La vidéo nous en dévoile également plus sur les déplacements de personnages, le système de caméra, les dialogues et leurs choix multiples, ainsi que la patte graphique du titre. Il apparaît que le studio a opté pour des combats au tour par tour qui donnent une place importante à l’architecture des lieux. Les chemins possibles pour parvenir à nos fins semblent tentaculaires, avec un vrai impact dans les choix de dialogue. Par exemple, le joueur incarne ici un personnage déjà créé, un Haut-Elfe vampire totalement dévoué à son maître. Il a le choix entre faire équipe avec une jeune femme, victime comme lui des Flagelleurs mentaux, faire cavalier seul ou carrément se nourrir d’elle. 

Prévu sur PC et Stadia, le jeu est actuellement toujours en développement, et aucune date de sortie n’a été dévoilée pour l’instant. Il va sans doute falloir attendre un bon moment avant de jouer à la version définitive. En revanche, une période d’early-access (accès anticipé) sera proposée au cours de l’année 2020.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de