Les perturbateurs endocriniens sont responsables d’une baisse du quotient intellectuel chez les enfants de par le monde, ainsi qu’une explosion du nombre d’enfants autistes et qui souffrent de troubles du comportement et de l’attention. Un chiffre est pour le moins particulièrement alarmant : aux États-Unis, chaque enfant naît avec plus de 100 molécules chimiques dans le sang. À cause d’un intense lobbying des industriels, notamment de ceux qui vendent des retardateurs de flammes, les perturbateurs endocriniens sont désormais partout, conduisant à une grave baisse de l’intelligence. Ces résultats, inquiétants, invitent à s’interroger sérieusement sur l’avenir vers lequel nous nous dirigeons.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de