Wikipedia

Les Aztèques n’approuvaient pas la consommation d’alcool, mais acceptaient celle de la drogue

Selon les Aztèques, l’ivrognerie était particulièrement nocive pour l’harmonie de la société, et donc, l’alcool était banni dans la cité. En revanche, les drogues psychédéliques jouissaient d’une très grande estime. Le peyotl était utilisé pour les visions et les prophéties ; et la psilocybine était considérée comme la chair du divin, et sa consommation était réservée au plus saint des événements religieux.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de