— Radu Cadar / Shutterstock.com

C’est un phénomène particulier qui se joue tous les ans en Autriche, dans le Land de Styrie. Un lac, créé par la fonte des glaciers, recouvre au printemps ce qui est, le reste de l’année, un parc et un sentier de randonnée.

Le Grüner See, littéralement « lac vert », n’existe que quelques mois dans l’année. En effet, il n’apparait qu’à la fin du printemps, à la fonte des neiges. Cette dernière, en fondant, submerge les arbres, les bancs, les sentiers… créant de fait un lac. Son nom de « lac vert » provient de la couleur que lui donnent les arbres, les feuilles, la végétation qui, le reste de l’année, en font un parc comme un autre.

Ainsi, pendant quelques mois, c’est une vision presque irréelle à laquelle nous sommes témoins : un sentier de randonnée, avec des bancs et des arbres, entièrement recouvert par les eaux. Car ce lac a une autre particularité : il est entièrement transparent. On peut en effet y voir jusqu’à 40 mètres de profondeur. L’eau de la neige, remplie de minéraux, est naturellement filtrée et débarrassée de ses impuretés.

Toutefois, cette beauté naturelle n’est pas sans conséquences. Un tel phénomène attire les plongeurs du monde entier ainsi qu’un afflux de visiteurs, provoquant de la pollution et mettant en danger l’écosystème. C’est pourquoi les autorités y ont interdit toute activité nautique en 2016, afin de préserver le site.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de