Autopilot Tesla
― Beach Media / Shutterstock.com

Plusieurs constructeurs automobiles proposent désormais un système de pilotage automatique pour leurs véhicules. Cependant, ce système ne rend pas les voitures entièrement autonomes. Un sondage effectué par l’Insurance Institute for Highway Safety démontre pourtant que beaucoup de conducteurs pensent que les voitures équipées de cette technologie sont totalement autonomes.

L’Insurance Institute for Highway Safety a mené son enquête auprès de 600 automobilistes qui utilisent des systèmes d’aide à la conduite comme la Super Cruise de General Motors, l’Autopilot de Tesla et le ProPILOT Assist de Nissan. Résultats : 53 % des utilisateurs de la Super Cruise, 42 % des utilisateurs de l’Autopilot et 12 % des utilisateurs du ProPILOT Assist sont à l’aise avec l’idée de considérer leur véhicule comme entièrement autonome.

Parmi les conducteurs concernés, beaucoup sont susceptibles d’envoyer des SMS, d’utiliser des applications sur leur smartphone, de regarder des vidéos ou encore de manger pendant que la voiture roule avec le système d’aide. En outre, ils sont également nombreux à retirer leurs mains du volant pendant de longues périodes et à détourner leur regard de la route pendant un court instant.

« Les premiers utilisateurs de ces systèmes ont encore une mauvaise compréhension des limites de la technologie. Il est possible que la conception et le marketing du système puissent conduire à ces idées fausses », a déclaré David Harkey, président de l’Insurance Institute for Highway Safety.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments