Souvenez-vous, Google avait lancé le projet Google Glass il y a quelques années. Il s’agissait d’un programme de recherche et de développement autour d’une paire de lunettes dotée de la fonction de réalité augmentée. Aujourd’hui, des chercheurs souhaitent se servir de cette technologie pour accompagner les enfants autistes. On vous explique tout ça !

Une équipe de chercheurs a trouvé une nouvelle utilisation pour les lunettes de réalité augmentée de Google : elles peuvent constituer un moyen d’apprentissage innovant et très utile pour les enfants autistes.

Les Google Glass pour aider les enfants autistes

En 2013, peu de temps après que Google a dévoilé ses lunettes informatisées, Catalin Voss, un étudiant de première année à l’université Stanford à l’époque, a conçu un logiciel capable de reconnaître automatiquement les images. L’idée lui vint en regardant son cousin autiste qui s’entraînait quotidiennement devant le miroir pour reconnaître les expressions du visage. Selon Voss, son application est capable d’améliorer cet exercice.

Toutefois, après l’échec du projet Google Glass pour le grand public, Voss, aujourd’hui titulaire d’un doctorat, a continué de perfectionner son logiciel avec l’aide de Dennis Wall, professeur à Stanford spécialisé dans la recherche sur l’autisme ainsi qu’avec d’autres chercheurs universitaires.

Ils ont récemment mené un essai clinique de 2 ans sur 71 enfants autistes qui utilisaient les lunettes Google Glass à la maison. A travers ces lunettes informatisées, les enfants pouvaient mieux identifier les émotions des membres de leur famille comme la joie, la tristesse, la colère, la surprise ou l’ennui grâce à de minuscules icônes qui s’affichent sur les lunettes et que seul l’enfant pouvait voir. La condition requise pour que ces icônes s’affichent était que l’enfant regarde directement le visage des personnes et établisse ainsi un contact visuel avec elles, ce qui est un progrès notable voire une véritable prouesse pour certains d’entre eux.

Les Google Glass pourraient grandement aider les enfants autistes / Wikipedia CC BY-SA 2.0

Des résultats prometteurs

Les résultats de l’étude parue dans le Journal de l’American Association Pediatrics révèlent de nombreux points positifs. En effet, plusieurs parents ont constaté une nette amélioration dans la manière de communiquer avec leur enfant autiste. Ce résultat positif a d’ailleurs été confirmé par une évolution dans l’échelle du comportement adaptatif de Vineland, un outil standard permettant de suivre le comportement des personnes vivant avec des troubles du spectre de l’autisme (TSA), a déclaré Voss.

Le chercheur souhaite que son logiciel puisse aider davantage d’enfants et de familles en offrant un véritable soutien au quotidien sans avoir à se rendre régulièrement dans des espaces spécialisés.

Pour les chercheurs de Stanford, leur étude constitue un premier pas vers une utilisation plus large de cette technologie dans le domaine de l’autisme. Ils ont d’ailleurs présenté leur technologie à la start-up Cognoa dans la Silicon Valley qui compte commercialiser le produit après l’approbation de la Food and Drug Administration aux Etats-Unis. Une procédure qui peut, toutefois, encore prendre plusieurs années.

Les résultats prometteurs de cette étude ouvrent cependant des perspectives pour la recherche dans le monde entier, illustrant encore une fois à quel point la technologie peut être une alliée précieuse et dans ce cas-ci, pourrait améliorer la vie de millions d’enfants autistes qui se battent chaque jour pour vivre à nos côtés, dans un monde difficile où rien n’est adapté pour eux.

The Autism Glass Project / Stanford Medicine

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de