Chenille
Image d’illustration — Teran Studios / Shutterstock.com

Au fin fond des forêts tropicales subtropicales de l’est de l’Australie, vit une chenille rare avec une marque des plus irréalistes : une marque en forme de crâne sur son corps.

Cette chenille est une pyrale rose du sud (Phyllodes imperialis smithersi), espèce rare que l’on peut voir sur la côte est de l’Australie, notamment dans les forêts tropicales au sud de la ville de Brisbane.

Par ailleurs, cet insecte utilise le camouflage pour se protéger. Au repos, il ressemble à une feuille morte. Et, son visage laisse apparaître des marques menaçantes en forme de crâne sur la partie supérieure de son thorax. Des marques que la chenille affiche lorsqu’elle se sent menacée ou bien dérangée. La chenille se contracte pour raccourcir son corps, dresse sa tête et son thorax pour afficher ses marques. Elle agite également ses segments arrière. Les yeux de ces marques ressemblent à ceux d’un prédateur de reptiles.

L’apparence de cette chenille est si inhabituelle avec ces marques que certains utilisateurs de Reddit l’ont comparée à un bébé Xenomorph, espèce extraterrestre fictive des films Alien. « Au fur et à mesure que la chenille grandit, elle développe le motif du crâne comme stratégie de défense pour choquer les prédateurs potentiels », a expliqué Mick Andren, responsable de la conservation de l’État australien de la Nouvelle-Galles du Sud. « Au repos, le crâne n’est pas clairement visible, puis lorsqu’elle est menacée, la chenille plie soudainement son corps pour révéler un crâne complet au prédateur. »

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments