requin
— Martin Prochazkacz / Shuttersock.com

Alors qu’il nageait dans la mer Rouge, en Égypte, Martin Richardson a été attaqué et mordu environ cinq fois par un requin mako. Par chance, des dauphins sont venus lui sauver la vie. Explications.

« Il n’y avait aucune raison pour que le requin s’arrête », a-t-il déclaré dans Saved from a Shark, une nouvelle émission de National Geographic« J’avais perdu environ 2,8 litres de sang. Vous n’en avez que 4,5 à 5 litres dans votre corps. J’attendais une frénésie d’alimentation… Je savais que ça m’entourait… Je me suis retourné et j’ai regardé les montagnes. J’ai abandonné. »

C’est à ce moment-là qu’un groupe de dauphins est apparu derrière lui et s’est attaqué au requin. Lorsque l’attaque s’est terminée, il a été secouru par un bateau et transporté d’urgence à l’hôpital. Il a eu plus de 300 points de suture. « Je crois fermement que les dauphins m’ont sauvé la vie », a-t-il témoigné.

Par ailleurs, Mike Heithaus, professeur au département des sciences biologiques de la Florida International University, a expliqué qu’il était peu probable que des dauphins aient sauvé intentionnellement la vie de Martin Richardson. « Les dauphins voient un gros nuage de sang, ils savent qu’il y a un requin dans le coin. S’ils avaient des jeunes, ils voulaient effrayer le requin loin des jeunes. Ils n’ont peut-être pas essayé de sauver Martin. »

Quoi qu’il en soit, Martin Richardson a eu beaucoup de chance et une très belle étoile. Pour aller plus loin, sachez que les requins apprécient de plus en plus nager à proximité des nageurs et des surfeurs.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments