Juge Wikipedia
— Photo Oz / Shutterstock.com

Lorsqu’il s’agit d’en apprendre un peu plus sur quelque chose, l’encyclopédie en ligne Wikipédia figure parmi les principales sources d’informations. Et l’influence de ce site Web est si importante qu’une nouvelle étude a montré que les articles de Wikipédia on un impact conséquent sur la prise de décision chez les juges.

Une étude qui remet en cause la fiabilité des décisions de justice

Quand il s’agit de s’informer sur Internet, Wikipédia est l’une des plateformes les plus incontournables du Web. Même si les informations sur le site peuvent parfois manquer de précision et de véracité, Wikipédia reste l’une des principales références en matière d’encyclopédie en ligne. Autrement dit, ce site a une grande influence dans le domaine de l’information. D’ailleurs, une nouvelle étude a montré que les articles de Wikipédia ont même une influence sur les décisions de justice.

Dans le papier réalisé par les chercheurs de l’université de Maynooth, en Irlande, et du Massachusetts Institute of Technology, il est en effet expliqué que les articles juridiques sur Wikipédia ont une grande influence sur les décisions des juges. Étant donné que l’encyclopédie en ligne est open source et que son contenu a ainsi un niveau de fiabilité limité, les résultats de cette étude suscitent des inquiétudes sur la manière dont les juges prennent leurs décisions.

En plus du manque de fiabilité des articles sur Wikipédia, c’est d’autant plus inquiétant que des individus malveillants puissent créer des articles erronés pour influencer l’issue d’un procès. Face à ces constats, les auteurs de l’étude ont fait valoir que la communauté juridique devrait toujours vérifier que toutes les informations en ligne, qu’elles proviennent de Wikipédia ou d’ailleurs, soient à la fois complètes et proviennent de sources expertes et fiables. Ils ont également souligné que dans des domaines aussi importants que la justice, les raccourcis doivent être évités.

wikipedia juge
— Ink Drop / Shutterstock.com

Une étude dont les résultats sont rejetés par les responsables judiciaires irlandais

Pour aboutir à leurs conclusions, les chercheurs ont décidé de créer 150 nouveaux articles Wikipédia sur des affaires de la Cour suprême irlandaise, rédigés par des étudiants en droit. La moitié de ces articles a été effectivement publiée, tandis que l’autre moitié a été gardée confidentielle. Après avoir posté ces nouveaux articles sur Wikipédia, les chercheurs ont constaté que les décisions judiciaires de la Haute Cour citaient ces affaires 20 % plus souvent que d’autres affaires sans articles sur Wikipédia.

Face aux résultats scandaleux de cette étude, des représentants des responsables judiciaires irlandais n’ont pas tardé à réagir. Ils ont ainsi fermement rejeté les conclusions de l’expérience. « Les jugements sont rédigés sur la base des autorités légales et des observations soumises au tribunal, et non sur une recherche Google ou Wikipédia », ont affirmé ces représentants à l’Irish Times. Ils ont également remis en cause la méthodologie de la recherche et ont exprimé leur inquiétude face à la manière dont les résultats ont été obtenus.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments