Apple admet ralentir volontairement les anciens modèles d’iPhone

Avec la sortie de l’iPhone X, de nombreux utilisateurs de la marque à la pomme ont choisi de délaisser leurs anciens modèles pour cette nouvelle version plus performante. Apple pourrait cependant volontairement pousser ses utilisateurs à faire ce choix… La marque vient de reconnaître qu’elle ralentissait volontairement ses anciens modèles via ses mises à jour. Une décision qui suscite la colère des utilisateurs.

DES IPHONES VOLONTAIREMENT MOINS EFFICACES 

Tout a commencé par des plaintes récurrentes postés par des utilisateurs d’iPhones qui ont remarqué que ceux-ci étaient plus lents que d’habitude. La presse a alors interrogé Apple, qui restait silencieux. Cependant, la marque a finalement affirmé le 20 décembre que les anciens iPhones étaient bien victimes de ralentissements. Pour justifier ce problème, Apple met en cause la batterie de ses smartphones.

« Les batteries lithium-ion [des iPhone] ont une capacité à fournir un courant maximal qui chute lorsqu’il fait froid, ou lorsque la batterie est peu chargée, ou encore lorsque la batterie vieillit. Cela peut conduire l’iPhone à s’éteindre de façon inopinée pour protéger ses composants électroniques. »

« L’année passée, nous avons lancé une nouvelle fonction dédiée aux iPhone 6, 6s et SE, qui lisse les pics de courant électrique uniquement quand c’est nécessaire, pour empêcher le smartphone de s’éteindre inopinément. Nous venons d’étendre cette fonction aux iPhone 7 avec iOS 11.2. » Un ancien smartphone ayant mis à jour iOS a donc plus de chances de subir des ralentissements, mais cela ne vaut pas pour tous les iPhones.

CERTAINS MODÈLES PLUS TOUCHÉS QUE D’AUTRES ?

Troublé par ce phénomène, John Poole (créateur de Geekbench, un outil de mesure des performances) a mené une petite étude comparative dont les résultats ont été publiés le 18 décembre. Si les anciennes versions de l’iPhone peuvent être victimes de ralentissements, certains modèles sont plus impactés que d’autres. Lancé fin 2015, l’iPhone 6S est l’un de ceux qui subissent le plus de ralentissements sur plus de la moitié des smartphones testés par Geekbench. Les ralentissements concernent également l’iPhone 7, lui lancé fin 2016.

Sur les graphiques présentant les résultats du test Geekbench, on peut voir que les scores sont nets et se concentrent sur des chiffres précis. Des pics qui semblent résulter d’un choix humain et qui sont tous liés à l’installation d’une version récente d’iOS. Chez les smartphones les plus impactés, le temps de calcul peut être multiplié par deux. Quant aux moins touchés, leur ralentissement est d’environ 15 %. Les smartphones encore équipés d’une version antérieure du système d’exploitation ne souffrent d’aucun ralentissement.

EXISTE-T-IL UNE SOLUTION POUR EMPÊCHER CE BRIDAGE ?

Des utilisateurs ont remarqué que leurs iPhones redevenaient normaux s’ils changeaient la batterie. Si l’idée peut paraître simple à réaliser, elle est en réalité complexe et coûteuse. Il est en effet très difficile d’accéder à la batterie des derniers iPhones et si vous souhaitez faire effectuer cette opération par les services d’Apple, il vous faut payer 90 euros.

La manœuvre permet de récupérer des performances stables mais comme sur de nombreux smartphones, il convient par la suite de changer la batterie tous les trois ans car leur autonomie diminue fortement.


89 milliards de litres d’eau sont mis en bouteille et consommés chaque année dans le monde, soit 2822 litres chaque seconde !

— @DailyGeekShow