— Marian Weyo / Shutterstock.com

C’est un changement auquel personne ne s’attendait : Apple a annoncé son intention de vendre ses pièces détachées afin que chacun puisse réparer son appareil sans avoir à passer par le service client de l’entreprise. C’est un virage à 180 degrés par rapport aux anciennes politiques de l’entreprise.

Aussi étonnant que cela puisse l’être, Apple a officiellement annoncé dans un article de blog le lancement d’un service de commande en ligne pour la vente de pièces détachées, comme des écrans, des batteries et des lentilles d’appareil photo pour les modèles iPhone 12 et 13. Étant donné que les anciennes règles de l’entreprise interdisaient que la maintenance d’un appareil soit faite par un tiers non affilié à Apple, cette annonce a de quoi surprendre, même si la société entreprend depuis un certain temps des programmes pour élargir l’accès aux réparations de leurs produits.

Outre les efforts propres à l’entreprise, cette décision survient également alors qu’un nombre croissant d’États américains ont introduit une législation sur le « Droit à la réparation ». Cette législation vise notamment à permettre aux gens de réparer plus facilement leurs produits, et a pour objectif des avantages financiers et environnementaux. Dans un premier temps, ce nouveau service de commande ne sera disponible qu’aux États-Unis à partir de 2022, mais nous pouvons espérer qu’il sera également mis en place dans les pays européens, dont la France. L’entreprise a notamment précisé que le Royaume-Uni sera le deuxième pays à bénéficier de ce service après les États-Unis, a rapporté The Guardian.

Dans son communiqué, Apple veut cependant avertir ses clients : seuls les vrais techniciens sont aptes à remplacer les pièces défectueuses d’un produit. Autrement dit, les utilisateurs profanes devront toujours s’adresser à un professionnel pour assurer la réparation de leurs appareils.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de