— Ascannio / Shutterstock.com

L’affaire qui oppose Apple à Epic Games n’est pas encore terminée. Même si un tribunal américain a majoritairement statué en faveur d’Apple, l’entreprise a décidé de faire appel de l’unique décision en faveur d’Epic Games.

Après un procès houleux qui s’est déroulé au mois de septembre, la juge Yvonne Gonzalez Rogers a enfin statué sur l’affaire qui oppose Apple et Epic Games. Pour 9 des 10 réclamations faites par Epic Games, la juge a statué en faveur d’Apple. Cette réclamation qui a été accordée à Epic Games concernait notamment le fait qu’Apple empêchait illégalement les consommateurs de choisir le système de paiement à utiliser pour les achats intégrés. Ainsi, Apple a reçu l’ordre de permettre aux développeurs de proposer aux utilisateurs des systèmes de paiement externes. Normalement, la société a jusqu’au mois de décembre pour s’organiser afin de respecter cette décision qui permettrait aux développeurs de contourner les 15 % et les 30 % de commissions sur les ventes prélevées par Apple.

Mais cette date fatidique pourrait être repoussée, dans la mesure où Apple a décidé de faire appel de cette décision de justice. En effet, la société a déposé un avis d’appel et une demande de suspension de l’injonction auprès du tribunal de district de Californie. Apple veut ainsi que le tribunal autorise une suspension de l’ordre jusqu’à ce que les demandes d’appel des deux entreprises soient jugées. Pour justifier cette demande, Apple affirme que le fait d’appliquer un tel changement dans les modes de paiement sur l’App Store risquait de bouleverser les développeurs et les utilisateurs, même si ce souhait émane justement de ces développeurs et utilisateurs.

Si Apple semble se montrer confiant quant à l’issue de la bataille qui l’oppose à Epic Games, cette demande d’appel dénote une crainte sur une situation qui pourrait faire perdre beaucoup d’argent à l’entreprise. Que pensez-vous de la décision d’Apple ?

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de