Apple veut protéger les enfants en renforçant le contrôle parental de ses appareils

Suite à la publication d’une lettre ouverte de deux actionnaires de la marque, Apple a déclaré vouloir intégrer de nouvelles fonctionnalités à ses smartphones. Des fonctionnalités qui auront pour but de protéger les enfants.

 

Une addition au smartphone qui survient dès le plus jeune âge

On a tous, dans notre entourage, un voire plusieurs proches totalement addicts à son smartphone. Cette situation, qui veut que cette personne soit constamment les yeux rivés sur son écran malgré la discussion qui est en cours, est très souvent insupportable. Malheureusement, le phénomène s’étend même aux enfants, nés dans l’ère du numérique et donc non conscients du danger qui les guette.

Dans une lettre ouverte, les fonds américains Jana Partners et CalSTRS, deux actionnaires d’Apple représentant quelques 2 milliards de dollars en actions AAPL, expliquent avoir étudié la question en long, en large et en travers. En se fondant sur des études analysant le développement de l’enfant, ils ont découvert que les jeunes américains passant plus de 3 heures par jour sur leurs smartphones présenteraient un taux de suicide beaucoup plus élevé que les autres enfants, limités à une heure quotidienne. En plus de cela, l’utilisation du téléphone portable aurait des effets négatifs sur la concentration, le sommeil, la santé émotionnelle et même l’empathie de nos enfants ! Le Daily Geek Show vous avait d’ailleurs déjà parlé de ce type de problèmes dans un dossier datant de septembre 2017.

Les deux investisseurs avaient enfin déclaré : « Le malaise sociétal grandissant [affectera] Apple à un moment donné ». En s’adressant directement à Apple, les deux fonds avaient pour but d’utiliser le rayonnement de la marque dans le secteur du numérique pour donner l’exemple.

 

Apple veut protéger les enfants

La firme de Cupertino semble avoir bien saisi le message. Dans un communiqué relayé dans le Wall Street Journal, la marque à la pomme a déclaré avoir « de nouvelles fonctionnalités et améliorations prévues pour l’avenir, afin de […] rendre ses outils encore plus performants ». Car oui, le contrôle parental existe déjà sur les iPhone et autres iPad, mais de nombreux internautes le jugent insuffisant.

Et Apple continue : « Nous réfléchissons constamment à l’utilisation que font nos acheteurs de nos produits, et l’impact qu’ils ont sur eux et sur les gens qui les entourent. Nous prenons cette responsabilité très au sérieux et nous sommes impliqués dans la satisfaction des attentes de nos consommateurs, surtout lorsque la protection des enfants est en jeu. ».

On peut donc saluer l’initiative d’Apple, qui propose déjà de nombreuses restrictions sur ses appareils depuis l’année 2008. S’ils suivent les recommandations des deux investisseurs au pied de la lettre, alors la firme américaine devrait mettre en place des « options de réglages au démarrage qui pourraient permettre […] aux parents d’entrer l’âge de l’utilisateur et de recevoir des conseils de réglages adaptés à cet âge […], une limitation du temps d’écran, un usage restreint à certaines heures, la réduction du nombre de réseaux sociaux disponibles… ».

Tim Cook, directeur actuel de la marque Apple.

L’expression “mettre la pâtée” vient de la bataille de Patay où Jeanne D’Arc a battu à plate couture les Anglais

— @DailyGeekShow