Isolement social, troubles de la vue… Quels sont les dangers des écrans sur les enfants ?

Isolement social, troubles de la vue… Quels sont les dangers des écrans sur les enfants ?

Familiers de plus en plus tôt avec les téléphones ou les tablettes numériques, les enfants passent beaucoup de temps devant les écrans. Ces derniers émettent une lumière bleue pouvant avoir un impact sur la vue. Ces petits gadgets numériques semblent inoffensifs mais sont en réalité, assez dangereux.

Dans 7 ans, un enfant né en 2015 aura passé 365 jours sans interruption sur un écran. Les petites têtes blondes n’en sont jamais rassasiées et les parents achètent bien souvent la paix. Le téléphone est salvateur dans une salle d’attente ou dans la voiture, la tablette permet de profiter de nombreuses minutes de calme, quant à la TV ou les jeux vidéos, ils remplacent bien souvent les histoires du soir. La tendance est montrée du doigt : sommeil perturbé, rétine abîmée, obésité… il semblerait que laisser un enfant trop longtemps devant un écran comporte des risques indéniables sur sa santé.

« A LA MAISON, NOUS LIMITONS L’UTILISATION DES GADGETS TECHNOLOGIQUES » – STEVE JOBS

Il est bon de rappeler que Steve Jobs, fondateur d’Apple, interdisait à ses enfants de toucher à l’iPad. , il en va de même chez Evan Williams (fondateur de Twitter), chez qui les enfants privilégient les livres plutôt que les tablettes. Certains parents « geeks » autorisent l’utilisation d’un ordinateur familial pour les devoirs uniquement et seulement pour les enfants âgés de 10 ans minimum. Quelles sont les conséquences des écrans sur la santé des enfants ? Sont-ils réellement nocifs ?

 

LES PROBLÈMES DE VUE

La lumière bleue peut entraîner des problèmes de vue via Depositphotos

Aujourd’hui, la plupart des écrans contiennent des LED, responsables de l’émission de lumière bleue. Cette dernière est plus forte que les ultraviolets et bien plus chargée en énergie que la lumière du soleil. Ce rayonnement est nocif pour les yeux. En effet, suite à un rapport publié par l’INSERM, les LED peuvent provoquer la dégénérescence de la rétine et abîmer le cristallin. Ainsi, le capital lumière propre aux yeux est épuisé de façon précoce. De nombreux enfants arrivent à l’adolescence avec des problèmes de vue parfois sévères. Le cristallin des enfants n’étant mature qu’à l’âge de 12 ans (environ), il laisse pénétrer les rayons de façon plus intense. Ainsi, la dégénérescence est deux fois plus importante.

 

LE DÉRÈGLEMENT DE L’HORLOGE BIOLOGIQUE

Les écrans peuvent dérégler l’horloge biologique via Depositphotos

Cette fameuse lumière bleue peut également dérégler le cycle circadien, plus communément appelé l’horloge biologique. En effet, l’œil recevant de la lumière intense pense qu’il fait jour et sécrète du cortisol et de l’adrénocorticotrophine ou hormone du réveil. À ce titre, regarder la TV ou n’importe quel écran avant d’aller se coucher bloque la sécrétion naturelle de la mélatonine (hormone du sommeil), retardant l’endormissement et perturbant le rythme naturel du corps. Les enfants sont donc totalement déréglés et leur scolarité en pâtit inévitablement.

LA SANTÉ MISE A MAL

Les enfants qui restent trop longtemps devant un écran sont inactifs via Depositphotos

Le temps passé derrière un écran est du temps passé en moins à bouger. L’activité physique est souvent mise de côté, tout comme les parties de foot ou les balades en vélo entre copains. La sédentarité dont fait preuve la nouvelle génération, engendre des problèmes de surpoids importants. Pire encore, d’après une étude menée par Microsoft, la capacité d’attention des enfants est largement altérée par les écrans, ces derniers agissants comme des neurotransmetteurs.

Certains spécialistes comme Aric Sigman, font également le rapprochement avec des maladies cardiaques ou encore l’augmentation du risque de diabète. Sans parler des connexions Wifi qui favorisent le développement des cellules cancéreuses.

 

L’ISOLEMENT SOCIAL

À cause des écrans, les enfants sont centrés sur eux-mêmes via Depositphotos

C’est bien connu, les réseaux sociaux rapprochent les gens, où qu’ils soient dans le monde. Mais ce rapprochement signifie surtout l’éloignement physique avec les plus proches. En effet, beaucoup d’histoires de suicide suite à une grande solitude ou railleries, sont rapportées depuis quelques années. Les écrans brisent également des vies, camouflant parfois le mal-être évident. Les enfants élevés « sous écrans » développent également une incapacité à montrer de l’empathie. Ils sont surtout recentrés sur eux-mêmes et ne disposent pas des armes face au monde réel.

UNE MENACE POUR LA CRÉATIVITÉ

Les enfants peuvent être hypnotisés par les écrans via Depositphotos

Les yeux rivés sur les écrans, plus ou moins grands ne permettent pas aux enfants de développer leur propre personnalité. Ils vivent « par procuration », à travers les réseaux sociaux, les dessins animés, les photos ou diverses vidéos et peuvent parfois oublier de développer leurs propres aptitudes. Il est important qu’un enfant fasse des bêtises, apprenne à se servir de ses mains pour toucher, façonner, créer etc. Comme le précise la scientifique Susan Greenfield :  » si les jeunes ne sont pas à l’aise avec ces facteurs communicationnels et qu’ils ne les comprennent pas, ils auront tendance à se réfugier sur leur écran « . L’accès aux objets technologiques doit être restreint de façon à ce qu’ils n’oublient pas de devenir qui ils sont réellement.

« IL Y A FORT À PARIER QUE LA JEUNE GÉNÉRATION EN VIENNE À MANQUER DE REPÈRES CAR LE CERVEAU A BESOIN DE PRATIQUE POUR MIEUX ÉVOLUER DANS UN ENVIRONNEMENT DONNÉ »

Les écrans sont devenus un élément incontournable des foyers. Au prorata, un enfant né en 2015, aura passé près de 18 ans devant un écran lorsqu’il sera octogénaire. Les effets néfastes sont prouvés, mais la raison prendra-t-elle le pas sur la technologie ?

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux