Apple condamné à avouer que Samsung ne copie pas son iPad

C’est une affaire mouvementée qui dure déjà depuis un peu plus d’un an, la firme californienne Apple accusant Samsung d’avoir copié son iPad avec sa dernière tablette. Une bataille que les deux géants ne veulent pas abandonner et pour laquelle Samsung a pris l’avantage dernièrement.

La guerre que se livre Apple et Samsung ne semble pas prête de se terminer. Apple avait gagné le premier round avec un juge californien qui appuyait les accusations de la firme. Mais dernièrement, un juge anglais a réfuté les accusations d’Apple concernant la tablette de Samsung, expliquant que celle-ci ne pouvait pas copier l’iPad « parce qu’elle n’est pas aussi cool ». Le juge Colin Birss a trouvé que les allégations d’Apple envers la firme sud-coréenne avaient porté atteinte à l’image de marque Samsung. Il a donc condamné Apple à afficher sur son site et plusieurs publications anglaises (Financial Times, the Daily Mail, Guardian Mobile magazine, et T3), un message affirmant que la tablette de Samsung ne copiait pas la sienne. Un verdict sévère et difficile à accepter pour la société de Cupertino, qui a d’ailleurs fait appel.  

Trouvez-vous que la Galaxy Tab copie l’iPad ? 


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux