La grande plaque de déchets du Pacifique (GPGP) n’est pas seulement un amas de débris flottants. C’est aussi un écosystème unique qui abrite une diversité remarquable d’espèces marines adaptées à cet environnement particulier. Dans cet article, nous vous présentons sept de ces créatures étonnantes, et nous vous révélons les secrets de leur survie au sein de la nappe de déchets du Pacifique. 

Dragons bleus prédateurs
— Sahara Frost / Shutterstock.com

7. Dragons bleus prédateurs

Glaucus atlanticus, aussi appelé dragon bleu ou limace dragon, est un nudibranche exceptionnel. Ces animaux ont évolué pour se nourrir de siphonophores venimeux comme l’homme de guerre portugais, malgré le risque que cela représente. Leurs capacités de chasse sont impressionnantes, car ils peuvent stocker les nématocystes urticants de leurs proies et les utiliser le long de leurs appendices pour capturer d’autres proies. La piqûre d’un dragon bleu peut être aussi douloureuse que celle d’un homme de guerre portugais, malgré sa petite taille.

Ces nudibranches marins se trouvent principalement en pleine mer, mais il est de plus en plus fréquent de les voir dériver avec la nappe de déchets du Pacifique. Cette migration vers le GPGP témoigne de la capacité d’adaptation incroyable de la faune aux changements environnementaux. 

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments