IL EXISTE DES ASTUCES MÉMOTECHNIQUES POUR LE RETENIR

Pi-mathématique-chiffres-12

Pour ceux qui veulent tenter leur chance, un poème existe pour mémoriser les 127 premières décimales, qui correspondent au nombre de lettres de chaque mot :

 

Que j’aime à faire apprendre ce nombre utile aux sages ! Immortel Archimède, artiste ingénieur, Qui de ton jugement peut priser la valeur ? Pour moi, ton problème eut de pareils avantages. Jadis, mystérieux, un problème bloquait Tout l’admirable procédé, l’œuvre grandiose Que Pythagore découvrit aux anciens Grecs. O quadrature ! Vieux tourment du philosophe Insoluble rondeur, trop longtemps vous avez Défié Pythagore et ses imitateurs. Comment intégrer l’espace plan circulaire ? Former un triangle auquel il équivaudra ? Nouvelle invention : Archimède inscrira Dedans un hexagone ; appréciera son aire Fonction du rayon. Pas trop ne s’y tiendra : Dédoublera chaque élément antérieur ; Toujours de l’orbe calculée approchera ; Définira limite ; enfin, l’arc, le limiteur De cet inquiétant cercle, ennemi trop rebelle Professeur, enseignez son problème avec zèle.

 

SES APPLICATIONS NE SE LIMITENT PAS À LA GÉOMÉTRIE

 

Pi-graphique-cercle-3

En analyse, le Pi est la limite de certaines sommes infinies, produits infinis, fractions continues, racines emboitées dont certaines facilitent son calcul. En algèbre, des recherches sur les nombres transcendants et irrationnels ont permis par exemple d’apporter une réponse au célèbre problème de la quadrature du cercle. En effet, il est impossible de construire, uniquement à la règle et au compas, un carré dont la superficie serait égale à celle d’un cercle donné. Enfin, en probabilité et en statistiques le Pi intervient parfois dans quelques lois continues ou dans des problèmes amusants (aiguille de Buffon).

 

IL A ÉTÉ UTILISÉ POUR LA CONSTRUCTION DES PYRAMIDES 

Kheops-Pyramide-8Nombreux sont les sites ou ouvrages qui signalent la présence du nombre Pi dans les pyramides et, plus précisément, que Pi est le rapport entre le périmètre de la base et le double de la hauteur des pyramides. Il est vrai que la pyramide de Khéops possède une pente de 14/11, et que par conséquent, le rapport entre la base et la hauteur est de 22/14. Le rapport 22/7 étant une bonne approximation de Pi, le rapport entre le périmètre et le double de la hauteur de la pyramide de Khéops est bien voisin de Pi.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de