Votre téléphone Android vous traque constamment… Même lorsque le Wi-Fi est désactivé !

Voilà une nouvelle qui va ravir peu de monde. Le travail de trois chercheurs lyonnais a permis de déterminer que lorsque la fonctionnalité « Internet Sans Fil » (appelé Wi-Fi) était désactivée, votre téléphone, sous système Android, était quand même capable de vous suivre à la trace. Une nouvelle assez embarrassante pour le géant du net Google, qui gère le système Android.

 

UNE TROUVAILLE FRANÇAISE

« Est-ce que désactiver le Wi-Fi empêche mon téléphone Android d’émettre des requêtes de test Wi-Fi ? ». Ainsi s’intitule l’enquête menée par trois chercheurs français de l’Insa Lyon et de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). L’un d’eux disait que “Ce rapport n’a rien d’un dossier à charge contre Android, surtout que Google fait des efforts pour intégrer les remarques concernant la confidentialité, mais on peut reprocher un manque de lisibilité des options”. Il faut reconnaître que cette découverte est assez fâcheuse.

Si l’utilisateur coupe son Wi-Fi, le téléphone continue quand même d’analyser les environs pour chercher des points de connexion, mais sans s’y connecter. Ce sont ces signaux qui permettent de localiser l’appareil. Des signaux qui contiennent une donnée clef : l’identifiant MAC de l’appareil, c’est-à-dire l’immatriculation attribuée par le fabricant.

UNE OPTION QUI PEUT ÊTRE DÉSACTIVÉE… SOUS CONDITIONS

Si vous souhaitez enlever cette option, il sera alors possible de le faire, mais ça n’est pas si facile. Pour cela, il vous suffit d’aller dans les paramètres du Wifi et de décocher l’option « Toujours autoriser le scan ». Cela ne fonctionne que si vous avez un smartphone ancien, et que la version Android est inférieure à la version 6.0.1 (2015). En effet, l’ambiguïté est qu’à partir de cette version d’Android, cela devient visiblement plus compliqué à trouver dans les réglages. Elle a pu être intégrée à l’onglet dédié à la géolocalisation, mais dans certains cas, cette fonctionnalité se trouve impossible à désactiver, faute d’option mise à disposition par les constructeurs. Une des seules solutions qu’il pourrait vous rester, ce serait d’activer le « mode avion ». Pas franchement pratique.

Bref, vous l’aurez compris : « ce traçage pose des problèmes, notamment de vie privée. Puisque celui-ci se fait bien évidemment sans l’approbation des individus, et bien souvent les personnes concernées ne sont même pas conscientes de l’existence de ce type de traçage », explique Mathieu Cunche, l’un des auteurs du rapport. On ignore pour le moment si la CNIL va s’intéresser à la question, puisqu’il pourrait s’agir d’une atteinte à la vie privée de l’utilisateur.

Le géant Google, lui, ne s’est pas exprimé pour l’heure.

Logo Google

En 2015, 45,9% des parlementaires européens étaient des femmes.

— @InseeFr