― Pasko Maksim / Shutterstock.com

Mourir pour avoir marqué contre son camp, cela peut sembler fou, mais c’est bien ce qui est arrivé à un joueur colombien.

C’était en 1994, lors de la Coupe du monde de football aux États-Unis. Un des joueurs de l’équipe colombienne, Andrés Escobar, a malheureusement entrainé son équipe dans une élimination. En effet, il a marqué un but contre son camp durant la rencontre qui opposait la Colombie aux États-Unis.

Malheureusement, lorsqu’il est rentré en Colombie après la Coupe du monde, le joueur a été abattu. Effectivement, trois hommes l’ont attaqué alors qu’il sortait d’une boite de nuit. Douze, c’est le nombre de tirs qui lui ont été portés. Selon des personnes présentes sur les lieux, les trois tireurs criaient « but, but » à chaque tir. Andrés Escobar est décédé à l’hôpital.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments