Il peut mesurer 8 mètres et terrifie l’Amazonie, voici le plus grand serpent du monde

Il peut mesurer 8 mètres et terrifie l’Amazonie, voici le plus grand serpent du monde

Les serpents géants n’existent pas uniquement dans l’imagination fertile des scénaristes d’Hollywood. Ces animaux gigantesques existent réellement et peuvent être trouvés en Amérique du Sud. L’animal est tellement gigantesque qu’il est craint par les autres prédateurs qui partagent son habitat naturel, comme les jaguars et les crocodiles. Également appelé « anaconda vert », ou « Eunectes murinus », voici l’anaconda géant, ou à juste titre, le plus grand serpent au monde.

Pour plus de précision, l’anaconda géant est en fait une version exagérée des anacondas verts, de gigantesques serpents qui vivent en Amérique du Sud. Mais si l’anaconda géant était surtout considéré comme étant un mythe, il est désormais associé à l’anaconda vert. L’anaconda vert est la plus grande espèce de serpent au monde. L’espèce peut atteindre les 5 mètres de longueur, voire même plus ; et pèse plus de 100 kilogrammes. Le titre de plus grand serpent du monde est plus relatif au poids de la bête qu’à sa longueur.

Wikimedia / Mithun.M.Das

Comment et où vivent les anacondas géants ?

Comme les anacondas ordinaires, les anacondas géants ont une peau gris vert foncé et des taches noires en forme d’œuf. Ils peuvent également avoir des taches jaunâtres près du ventre et des barres orange qui vont de leurs yeux à leurs mâchoires cauchemardesques. Leurs mâchoires et leur peau peuvent se dilater, ce qui leur permet d’avaler des repas d’une taille également surprenante. D’ailleurs, de nombreux témoins ont raconté avoir vu un anaconda géant en train de manger des crocodiles de l’Amazone.

LE PLUS GRAND ANACONDA VERT AYANT JAMAIS ÉTÉ TROUVÉ MESURAIT 9 MÈTRES.

Malgré le fait que l’animal soit effrayant, et que les récits concernant des anacondas verts ayant dévoré des humains soient nombreux, l’animal est inoffensif si on ne s’y approche pas de trop près. Bien qu’il soit effectivement carnivore, l’anaconda vert est une espèce de boa non venimeux, dont la principale source de danger provient de sa taille. Pour manger ses proies, l’animal ne se sert donc d’aucun poison, mais les capture et les asphyxie. Pour éviter ces animaux gigantesques, il faut savoir qu’ils vivent principalement dans l’eau. L’anaconda géant a même la capacité de rester sous l’eau sans respirer pendant près de 20 minutes.

Wikipedia

La plupart des rapports d’identification et d’observation d’anacondas géants proviennent d’Amérique du Sud, où d’immenses marécages et marais permettent à ces monstres de se cacher sous les lis des rivières. Mais la bête peut également être trouvée dans certaines forêts tropicales humides d’Afrique. Les anacondas verts sont souvent aperçus juste après avoir mangé. Les crocodiles, les jaguars, les oiseaux, et les rongeurs constituent les proies principales de l’animal.

JUSQU’A PRÉSENT, IL N’EXISTE PAS DE PREUVE CONCLUANTE D’ANACONDA GÉANT AYANT DÉVORE UN HUMAIN.

L’étymologie du mot anaconda (qui signifie « avoir tué un éléphant » en tamoul) suggère que l’anaconda vert serait capable de s’attaquer à des proies encore plus grosses. Il faut également savoir que si ce serpent géant est capable d’attaquer les crocodiles et les jaguars, l’inverse est également vrai. En effet, outre l’homme, les principaux prédateurs de ce serpent géant sont les caïmans noirs et les jaguars. À ces deux espèces s’ajoutent également les piranhas. Étant donné que l’anaconda vert a relativement peu de prédateurs, il n’y a actuellement que peu de risque de disparition pour cette espèce.

Good Free Photos

Les mythes sur l’anaconda géant

Les histoires sur l’anaconda géant du bassin amazonien sont datées des siècles derniers. Les tribus indigènes de la région du Surinam, de la Guyane et de l’Équateur ont depuis longtemps raconté des histoires sur de gigantesques serpents aux proportions énormes qui seraient en mesure d’attaquer un groupe de chasseurs en un instant. Certains de ces récits sont très bien documentés et racontés depuis des générations. Il ne fait aucun doute que ces animaux aient réellement existé, bien que leur taille ait été quelque peu exagérée dans les récits.

LES ANACONDAS VERTS SONT CANNIBALES, ET IL EST ASSEZ FRÉQUENT QUE LES FEMELLES DÉVORENT LES MÂLES.

Il est cependant facile de comprendre les confusions concernant la taille de l’anaconda vert parce qu’il est vraiment difficile d’estimer la taille d’un anaconda à l’état sauvage. Ces animaux sont rarement tendus sur toute leur longueur, prêts à être mesurés. L’animal est généralement vu courbé, enroulé ou même submergé dans l’eau, et il est donc facile pour une personne d’imaginer des proportions hors-norme pour l’animal ; sans ajouter la crainte inspirée par la bête.

Wikipedia / Daniel10ortegaven

Il n’y a pas que les tribus indigènes qui se sont inspirées de l’anaconda vert pour créer des légendes. Cet animal a également été une source d’inspiration pour la littérature et de nombreux succès du septième art. L’écrivain uruguayen, Horacio Quiroga, a intitulé l’une de ses livres « Anaconda » à l’honneur de ce gigantesque serpent ; et il est l’un des rares artistes ayant décrit l’animal de manière positive. Dans la majorité des autres œuvres à son sujet, les anacondas sont, en effet, généralement les méchants, comme c’est le cas pour le roman de Mathias Bradley, « Anacondas : la terreur de la forêt amazonienne ». En ce qui concerne les films, parmi les plus populaires, nous pouvons citer le film de 1997, « Anaconda » , et ses trois suites.

Trois astéroïdes ont été baptisés du nom des présentateurs de “C’est pas sorcier”

— @Alex_Dobro