Une ONG va planter 73 millions d’arbres pour sauver la forêt amazonienne

Dans la mesure où la forêt Amazonienne diminue à vue d’oeil depuis de nombreuses décennies, une ONG a pris l’initiative de planter près de 73 millions d’arbres sur plus de 30 000 hectares. C’est pour le moment et de loin, le plus grand projet de reforestation au monde.

 

IL FALLAIT AGIR

Depuis cinq ans et pour la première fois, la déforestation est à nouveau en augmentation. Selon les derniers chiffres officiels, entre août 2015 et juillet 2016, 7 989 kilomètres carrés de forêt brésilienne ont été détruits. C’est la taille d’un département français moyen, ou encore l’équivalent de 800 000 terrains de football, soit 2 242 terrains par jour… Aujourd’hui, en tout, un quart de la forêt amazonienne a déjà été rasé. Toutes ces données donnent le tournis, et montrent à quel point il est urgent d’agir !

C’est donc pour cela qu’une ONG s’est saisie du problème. Conservation International, une ONG locale, a décidé de mener ce projet d’une envergure exceptionnelle qui consiste à reboiser l’Amazonie. L’ampleur est bien sur inédite de par le nombre d’arbres qui seront plantés.

 

« Pour diminuer le CO2 dans l’air, il faut s’occuper des forêts tropicales »

Le dirigeant de l’ONG, M. Sanjayan est convaincu que le moyen le plus efficace pour limiter la hausse de la température de 2 °C maximum à la surface du globe est de protéger et restaurer les forêts tropicales. Cette initiative prise par l’ONG devrait s’étendre jusqu’en 2023.

Et pour cela, l’ONG a mis en place une technique appelée “mucava”, qui signifie « beaucoup de personnes entassées sur une petite place » en portugais. Ainsi, la technique va permettre de planter 200 espèces d’arbres différentes, des espèces d’arbres indigènes qui seront fournies par plusieurs entreprises locales. L’ONG ne se décourage pas même si ce reboisement ne représente que 0,005 % de la superficie totale, un projet à la fois énorme de par le nombre d’arbres, mais aussi minime vu ce qu’il représente au final.

Avec un tel projet, on avance plus que jamais vers un des engagements phares pris lors de la COP21 de Paris, qui oblige à restaurer 12 millions d’hectares de forêt. Espérons que cette initiative en inspire d’autres.


Les plus grandes aventures sont intérieures.

— Hergé