L’Allemagne décide de bannir les moteurs à combustion d’ici à 2030

Il semble que les jours du moteur à combustion soient comptés, en tout cas, ils le sont en Allemagne. Le conseil fédéral du pays vient de voter une nouvelle directive poussant les conducteurs à ne pas acheter des véhicules contenant ce type de moteur d’ici 2030. Une démarche éco-responsable qui peut influencer toute l’Europe.

Présent depuis les années 1860, le moteur à combustion a complètement révolutionné l’industrie entre le 19e et le 20e siècle. Indissociable des voitures pendant de nombreuses années, son impact sur l’air que nous respirons et l’évolution des technologies font qu’aujourd’hui, il est moins apprécié. C’est pour ces raisons que l’Allemagne a décidé de prendre une décision importante : bannir tous les moteurs à combustion internes des voitures neuves.

moteur-combustion

La résolution a été votée et validée par le Bundesrat, le Conseil fédéral du pays. L’objectif est de faire disparaître, d’ici 2030, les dits-moteurs et ainsi de réduire la pollution au sein du pays. Passé cette date, les automobilistes allemands souhaitant acheter une voiture neuve ne pourront prendre qu’une voiture zéro-émission, qu’il s’agisse d’une voiture roulant à l’hydrogène ou d’un modèle électrique. Un grand pas en avant sachant que le pays est l’un des plus grands producteurs de voitures dans le monde et le plus grand en Europe.

De telles mesures vont prendre un peu de temps pour se mettre en place mais le pays pourrait accorder des aides gouvernementales voire des aides à la reprise pour pousser les consommateurs à acquérir des véhicules sans moteur à combustion. Toutefois, impossible de dire pour l’heure si ces aides pourraient être mises en place et quelle mesure pourrait prendre le Conseil fédéral par rapport au marché de l’occasion.

moteur-voitures

La mise en place de cette résolution a de quoi éveiller les consciences, et sachant que l’Allemagne est un pays considéré comme exemplaire en Europe, la mesure pourrait arriver dans d’autres pays d’ici quelques années. Affaire à suivre.


Sans progrès, il n’y a pas de paix possible. Sans paix, il n’y a pas de progrès possible

— Kofi Annan