aliments-tranformes
— Lightspring / Shutterstock.com

D’après les experts, nombreux sont les aliments ultra-transformés que nous mangeons à avoir été créés par un processus appelé « prédigestion ». Cela les rend moins rassasiants et plus addictifs. Explications.

Comme l’a rapporté CNN, plusieurs des aliments à base de céréales les plus transformés que nous consommons, comme les pains à hamburger ou encore les croûtes de pizza, ont été préparés comme s’ils avaient été prédigérés. « La majeure partie de ce qui est extrait est une bouillie d’amidon, un mélange laiteux d’amidon et d’eau, mais nous avons également extrait des protéines et des fibres », a rapporté l’Association européenne de l’industrie de l’amidon partagée par le média américain. « Environ la moitié de la bouillie d’amidon sert à produire des sucres à base d’amidon et d’autres dérivés. Ceux-ci sont créés par hydrolyse, un processus similaire à la digestion humaine. »

« C’est une illusion de nourriture », a déclaré à CNN Chris van Tulleken, expert en virologie, professeur agrégé à l’University College de Londres. « Il est très coûteux et difficile pour une entreprise alimentaire de fabriquer des aliments réels et entiers, et beaucoup moins cher pour les entreprises alimentaires de détruire de vrais aliments, de les transformer en molécules, puis de les réassembler pour fabriquer tout ce qu’elles veulent. »

Ces aliments prédigérés ne nécessitant par le même type d’altération gastro-intestinale que celle qui se produit lorsque nous mangeons des aliments entiers, ils sont plus facilement absorbés. Par ailleurs, selon l’expert en médecine préventive David Katz, ces aliments « contournent essentiellement l’effet récepteur d’étirement dans l’estomac, qui vous indique quand vous êtes plein. Avant même que les récepteurs puissent vous dire : ‘Hé, nous en avons assez’, vous avez ingéré deux fois plus de calories que nécessaire. »

Par ailleurs, une nouvelle étude confirme que les aliments ultra-transformés augmentent le risque de cancer.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments