03. Misery (1990)

Assez éloigné des univers fantastiques de l’auteur, Misery est un pur thriller. Habilement mis en scène, le film retranscrit à merveille le huis clos anxiogène et glaçant de la maison d’Annie Wilkes. Les personnages sont savoureux, Kathy Bates dans le rôle d’Annie, ce personnage fanatique et possessif, en tête. Le paysage désert et enneigé du Colorado rappelle celui de Shining, telle une ombre qui plane. D’ailleurs, les deux films ont en commun la figure de l’auteur. Transposé dans ses personnages en proie à l’adversité, Stephen King couche sur papier les peurs que peuvent rencontrer les auteurs et écrivains : le fanatisme outrancier d’un côté, la peur de la page blanche et de la folie de l’autre. Un régal.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de