— Creative Cat Studio / Shutterstock.com

Avoir des acouphènes peut être très gênant, autant sur le bien-être physique que sur le plan mental. Le pire étant qu’il n’existe actuellement aucun remède contre les acouphènes. Mais face aux évolutions actuelles en matière de science et de médecine, on pourrait un jour trouver un traitement pour ce problème. Un premier pas dans cette direction a été fait en établissant un lien entre les acouphènes et l’hygiène du sommeil.

Un trouble aux sources multiples

L’acouphène est le terme médical désignant des bruits parasites dans les oreilles. La plupart des gens ressentent les acouphènes comme des bourdonnements dans les oreilles, mais d’autres bruits peuvent être entendus par les gens victimes de ce trouble, comme des rugissements, des sifflements, des cliquetis ou des murmures. Bien qu’on entende ces sons dans les oreilles, il n’y a pas de source sonore externe. Pour cette raison, les sons des acouphènes sont parfois appelés sons fantômes.

Il est à savoir que les acouphènes ne sont pas en soi une véritable maladie. Il s’agit plutôt d’un symptôme qui peut avoir de nombreuses causes. En effet, le simple fait d’être fatigué ou d’avoir écouté de la musique à un volume très élevé peut provoquer des acouphènes. La prise de certains médicaments, des bouchons de cérumen, mais aussi des maladies comme une tumeur ou une infection de l’oreille peuvent également en être la cause. Les acouphènes – surtout chez les personnes âgées – peuvent aussi être le symptôme d’un début de perte auditive.

Il est également important de savoir qu’en fonction de leurs causes, les acouphènes peuvent être occasionnels, intermittents ou continus. Mais, quelle que soit la cause de ce trouble auditif, il n’existe à ce jour aucun remède aux acouphènes. En effet, on ne peut pas traiter les acouphènes, mais on soigne plutôt les conditions médicales sous-jacentes qui causent ce trouble. En revanche, il existe plusieurs moyens pour mieux gérer les acouphènes, et des études sont encore menées sur le sujet pour aider les patients dans ce sens, mais aussi dans l’espoir de développer des traitements.

Le sommeil pourrait être le moyen de soigner les acouphènes

Une récente série de recherches publiée dans Brain Communications a notamment établi un lien entre les acouphènes et le sommeil. Les chercheurs ont découvert que durant la phase de sommeil à ondes lentes – ou sommeil profond – il est possible que certaines zones du cerveau soient hyperactives, alors qu’elles sont censées fonctionner au ralenti. C’est une chose qui se produit chez les personnes qui souffrent de somnambulisme, et les scientifiques pensent qu’un processus similaire se produit chez ceux qui souffrent d’acouphènes. Plus précisément, les scientifiques pensent que les acouphènes empêchent ceux qui en souffrent de dormir profondément.

Cela expliquerait notamment pourquoi les personnes qui souffrent d’acouphènes ont plus tendance à avoir des troubles du sommeil par rapport aux individus qui n’ont pas ce trouble auditif. En revanche, les chercheurs ont également constaté que même si les acouphènes affectent la qualité du sommeil, ce problème n’influe pas totalement sur le sommeil profond. Les chercheurs suggèrent ainsi que le sommeil profond pourrait avoir la capacité de supprimer les acouphènes. Si ce n’est pour l’instant qu’une théorie, les chercheurs pensent qu’il s’agit d’une bonne piste à explorer pour traiter les acouphènes par des manipulations du sommeil.   

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments