Le Topinambour ou Helianthus Tuberosus

LE TOPINAMBOUR

Ce légume racine a connu un destin tragique similaire au rutabaga. En 1605, après un long trajet pour arriver jusqu’à nous, sa forme est comparée tour à tour à une poire, une pomme ou même à un artichaut. Nul besoin de peler sa peau rouge. Cependant, rien ne doit être laissé au hasard. Ferme et non terreux, il n’en est que plus savoureux.

Au niveau de sa consommation nutritionnelle, l’inuline autorise les personnes diabétiques à le consommer sans craindre un apport en glucide trop important. D’autre part, il a un excellent pouvoir diurétique. Enfin, ne soyez pas surpris, tout ce que vous buvez après aura un arrière-goût sucré.

Ces sept propositions viennent des quatre coins du globe. Que l’on consomme chairs, côtes, tubercules, racines, le résultat demeure le même. Le terroir culinaire français est friand de toutes ces nouvelles découvertes et sensations gustatives. Du reste, les recettes et conseils ne manquent pas pour apprendre à obtenir ou à cuisiner ces sept légumes d’exception.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de