LE RUTABAGA

Issu de la même famille que le raifort, ce légume racine s’est forgé une mauvaise réputation. Né en Scandinavie à la fin du Moyen Âge, il était réservé à l’alimentation du bétail. Or, il a été pris d’assaut par les hommes lors des deux guerres. En ces périodes troubles de l’Histoire où le rationnement faisait rage, le rutabaga a pu remplacer temporairement les pommes de terres.

D’apparence coloré, avec une chair aussi douce, rien ne laissait présager un tel rejet de la population. Doté de potassium, le haggis est le plat national de l’Écosse. Il s’agit d’une panse de brebis farcie au rutabaga. Depuis quelque temps en France, il se développe en Bretagne pour apparaître de plus en plus souvent sur les cartes des restaurants. Chose surprenante, le chef Thierry Schwartz a innové en lui dédiant un dessert. C’est dire s’il est un caméléon, s’adaptant à toutes les cuissons et situations. Récemment, des études ont démontré qu’il jouerait un rôle dans la prévention de maladies cardiovasculaires.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de