Le Crosne du Japon ou Stachis affinis

LE CROSNE

Issu de la famille des Lamiacées, ce légume racine possède des tubercules blancs. A première vue, on dirait des chenilles boursoufflées. Avant leur consommation, vous devez les entourer et les rouler dans un torchon parsemé de gros sel. Attention, vu que cet aliment s’oxyde très rapidement, il reste difficile à stocker. Au niveau nutritionnel, bien qu’ayant l’avantage d’être dépourvu de lipides, il contient de la stachyose. Cette dernière est célèbre pour provoquer des flatulences. Au Japon, lors du Nouvel An, les crosnes figurent au menu. Ce plat s’appelle osechi.

Né dans le Nord-Est de la Chine, son importation sur le sol européen s’effectue à partir de 1882. Dans l’Essonne, un membre de la Société Nationale d’Acclimatation décide de lier à jamais le destin de sa ville (Crosne) au légume adoré. Depuis, il figure sur le blason local. Un siècle plus tard, à Nantes en 1975, le laboratoire de l’école nationale des ingénieurs des techniques agricoles et horticoles a réalisé une culture in vitro. Cette expérience a permis la multiplication par quatre de spécimens sains.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de