Lucretia (1625)

La toile relate l’histoire de Lucretion (aussi connue comme Lucrèce), noble dame qui avait choisi de se suicider après avoir été violée par Sextus Tarquinius, fils de Tarquin le Superbe. Gentileschi dénonçait une nouvelle fois les effets du harcèlement sexuel que subissait la gent féminine. L’artiste capture le moment où Lucretia décide de se tuer, et non le suicide lui-même comme d’autres peintres l’avaient fait avec le même sujet.

Gentileschi met une nouvelle fois en relief la variation entre la lumière et l’obscurité. Les interprétations décrivent Lucretia comme « une héroïne forte » qui était convaincue de ses convictions.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments