Le chat à tête plate (Prionailurus planiceps)

Cette espèce de chat vivant dans les marécages asiatiques de Bornéo, de Sumatra ou de Malaisie est gravement menacée : on ne compte plus que 2499 individus. S’il est totalement protégé par les lois d’Indonésie, de Malaisie ou de Thaïlande, sa population continue de décroître dangereusement. La destruction des forêts et des terres humides n’aide en rien à sa conservation…

 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de