3 raisons de voir Sans un bruit, un thriller effrayant où le silence vous sauvera la vie

Ce mois-ci, l’horreur est à l’honneur avec la sortie de nombreux films du genre ces dernières semaines. Cette semaine, c’est Sans un bruit qui viendra vous donner des sueurs froides avec son concept original mais efficace : si vous faites le moindre bruit, vous êtes mort. Le Daily Geek Show vous donne 3 bonnes raison d’aller voir ce film au cinéma dès mercredi !

UN FILM D’HORREUR GLAÇANT

Une catastrophe mondiale a décimé une grande partie de la population. Pourchassée par d’étranges créatures, une famille entière ayant survécu tente de trouver un moyen de leur échapper, et ainsi d’échapper à la mort. Dans cette famille, nous retrouvons Lee Abott (John Krasinki) le père, Evelyn Abbott (Emily Blunt) la mère qui est enceinte et sur le point d’accoucher et les deux enfants Regan Abbott (Millicent Simmonds) et Marcus Abbott (Noah Jupe).

L’entreprise pourrait être assez simple s’il suffisait de se cacher le temps que les créatures passent mais ce n’est pas le cas. En effet, ces créatures réagissent au bruit et au moindre petit son que vous ferez, vous risquez d’être repéré et tué. De plus, elles se tapissent dans l’ombre et vous n’avez aucun moyen de prévoir leur mouvement. Le danger est partout.

UN FILM SUR LA FAMILLE

John Krasinki, en plus d’interpréter le rôle principal du père, est également le réalisateur et le producteur de ce film. À la lecture du premier scénario écrit par Bryan Wood et Scott Beck, il a tout de suite été fasciné par l’histoire, le concept et les personnages. Il s’est notamment beaucoup identifié au personnage dont il joue le rôle. En effet, sa compagne Emily Blunt qui joue le rôle de la mère venait d’accoucher de leur second enfant. L’idée de parents prêts à tout pour protéger leurs enfants malgré l’adversité lui a beaucoup parlé et il a ainsi réécrit une partie du scénario pour accentuer cet aspect là.

Il a d’ailleurs confié que lors de la réception du scénario, il a “senti que sous la surface de l’histoire, il y avait une métaphore intéressante mais terrible sur le rôle d’un parent. J’étais vraiment très à fleur de peau et très nerveux à ce moment-là, et ça a donc été très fort d’imaginer ce que des parents seraient prêts à faire pour protéger leurs enfants, c’est-à-dire faire l’impossible, vivre sans un bruit.

LE SILENCE EST D’OR

Ne pas faire le moindre bruit. C’est sur ce postulat que se base l’entièreté du film. Et pour un film d’horreur, on peut dire que cela fonctionne assez bien. Déjà dans le concept même des films d’horreur, il est de mise de faire le moins de bruit possible et de rester caché pour échapper à ce qui nous veut du mal, mais là, l’idée est poussée à son paroxysme. De telle sorte que dans le premier scénario, il n’y avait qu’une seule ligne de dialogue.

A cette occasion, les acteurs ont dû tous apprendre le langage des signes, le tout avec un coach. L’actrice Millicent Simmonds étant elle-même sourde, comme son personnage, a pu s’identifier parfaitement à son rôle et ainsi nous offrir une interprétation très réaliste. Vous avez maintenant tout ce qu’il vous faut pour aller voir et apprécier Sans un bruit qui sort au cinéma le 20 juin 2018.


Le Dragonnier de Socotra est une plante qui produit une résine de couleur rouge sang.

— @DailyGeekShow