3 raisons d’aller voir Mission Impossible : Fallout, le dernier volet d’une saga détonante

Ça y est, Ethan Hunt est de retour pour une nouvelle mission explosive. 22 ans après la sortie du premier opus, la franchise Mission : Impossible n’en finit pas de nous surprendre, et parvient toujours à mettre la barre un peu plus haut. C’est sans compter sur sa vedette, Tom Cruise, qui se montre toujours près à relever de nouveaux défis toujours plus insensés. Le Daily Geek Show vous donne aujourd’hui trois bonnes raisons d’aller voir Mission Impossible : Fallout, le 1er août au cinéma.

Pour les nouvelles cascades de folie réalisées par Tom Cruise

Rien n’est impossible pour Tom Cruise. On se souvient l’avoir vu se balancer du haut de la plus haute tour du monde dans Ghost Protocol ; ou encore de s’être accroché à l’extérieur d’un avion lors du décollage dans Rogue Nation. On se demandait s’il était encore possible pour lui d’aller plus loin. C’est chose faite dans Mission Impossible : Fallout pour les besoins du film, Cruise a sauté une centaine de fois depuis un avion en haute altitude, a passé son permis d’hélicoptère et s’est cassé la cheville en sautant d’un toit, rien que ça. Pari tenu.

Pour voir Paris comme vous ne l’avez jamais vue

Vous avez peut-être pu apercevoir Tom Cruise faire des folies sur sa moto au cœur de la capitale l’été dernier. En effet, les équipes de Mission Impossible se sont installées un peu plus d’un mois dans Paris où se déroule une grande partie du film. Entre les toits du Grand Palais et l’Arc de Triomphe, Mission Impossible : Fallout est l’occasion de voir Paris dans des angles sous lesquels vous ne l’avez jamais vue, avec des poursuites haletantes et des scènes d’action (sans trucages numériques) qui vous couperont le souffle. A noter que le tournage du film a fait appel à des centaines de techniciens français, et représente ainsi des retombées économiques importantes pour le cinéma national.

Pour les gros bras et la moustache d’Henry Cavill

L’acteur britannique Henry Cavill incarne August Walker, un agent de la CIA ambigu qui viendra mettre des bâtons dans les roues d’Ethan Hunt et de ses coéquipiers. Son physique imposant et sa surdétermination promettent un rude combat entre les deux agents spéciaux. C’est aussi l’occasion d’admirer la fameuse moustache d’Henry Cavill qui a beaucoup fait parler d’elle : sous contrat avec Paramount, Cavill n’a pas été autorisé à raser sa moustache pour incarner Superman dans des scènes re-tournées de Justice League. Ce pourquoi la Warner a décidé d’effacer numériquement la moustache de l’acteur dans Justice League afin de pouvoir sortir le film à temps ; or, les effets spéciaux étant extrêmement visibles, celle-ci a fait la risée des internautes et a contribué à l’échec du film. Mais vu la qualité de Fallout, on se dit que c’est un mal pour un bien.

Votre mission donc, si toutefois vous l’acceptez : vous rendre en salles le 1er août pour découvrir Mission Impossible : Fallout. Ce message s’auto-détruira dans 5 secondes.


Chaque jour en France, 2240 bébés naissent dont 1100 filles et 1140 garçons.

— @InseeFr